QUOTIDIEN ECONOMIQUE GRATUIT de Charles SANNAT – Édition du 16-17 juin 2014


Charles SANNAT

 

http://www.lecontrarien.com

 

« Vers un pays bloqué et une crise politique majeure ! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je dois vous avouer que je ne sais pas de quoi vous parler aujourd’hui… Il y a bien cette histoire de grève de la SNCF où 17 % de salariés totalement crétins prennent en otage les 83 % de cheminots non-grévistes et accessoirement l’ensemble du peuple français qui se débat déjà dans une immense précarité.

La grève

Ce mouvement social est totalement incompréhensible dans la mesure où ces même crétins faisaient déjà grève il y a quelques années parce que l’on séparait la SNCF entre la branche « infrastructure » (RFF) et la branche « commerciale » (SNCF). Cette réforme, qui était assez stupide, a prouvé son échec. Résultat ? 10 ans après, assez sagement, le gouvernement fait marche arrière et refusionne les deux entités, histoire que cela fonctionne mieux… Logique. Dans cette nouvelle réforme, il n’y a aucun aspect social. Aucune mesure de cet ordre, il s’agit juste de remettre les deux entités ensemble. Il n’y a pas de plan de licenciement, de baisse de salaire ou le moindre changement d’organisation.

Le gouvernement ne s’attendait donc pas du tout à une « vraie » grève car il n’y a juste aucune raison. Là où tout se complique pour le PS c’est qu’en plus… il n’y a rien à « lâcher » aux grévistes puisqu’on ne leur prend rien.

Je rappelle au passage que les agents de la SNCF bénéficient toujours d’avantages acquis considérables et que leur régime spécial est plus que favorable, le tout dans une période de disette financière de l’État évidente.

Alors qu’en penser ? Rien, si ce n’est que nous assistons quasiment à des scènes d’émeutes de passagers excédés par le comportement à vomir des syndicalistes de la SNCF, et le gouvernement serait bien inspiré de les mettre au pas et vite. Ces scènes d’émeutes montrent bien à quel point notre population est excédée par tout cela et à quel point la situation est pré-insurrectionnelle. D’un petit rien peut partir le feu qui se transformera bien vite en chaos, même si je pense que cet événement ne sera pas encore celui qui mettra le feu aux poudres.

La baisse de salaire désormais légalisée !

C’est un article de l’Express qui « buzze » considérablement depuis vendredi soir dernier et qui fait le tour d’Internet pendant le week-end. C’est assez logique puisqu’il s’agit de la dernière décision de la Cour de cassation qui considère qu’un salarié ne peut plus refuser toute modification de son contrat de travail y compris lorsqu’il s’agit d’une baisse de salaire… si cette dernière est mineure !

Alors je vous pose la question, et également aux juges de la Cour de cassation, qu’est-ce qu’une baisse de salaire « mineure » car de vous à moi, lorsqu’il y a 80 % de votre salaire préservé et que votre patron ne vous baisse que de « 20 % » cela, pour moi, reste mineur… enfin au sens statistique du terme parce que au sens pouvoir d’achat c’est évidemment une catastrophe.

Évidemment, cette décision va avoir une portée absolument considérable pour notre vie quotidienne à tous et toutes.

Pour le moment, et cette décision existe bien, nous n’avons pas le détail de l’arrêt de la cour qui ne sera publié que, normalement, cette semaine. Nous serons quelques centaines à l’attendre pour le disséquer et en comprendre sa portée. Quelques milliers à attendre les explications parce qu’ils auront compris les dangers d’une telle décision et évidemment, (hélas) quelques millions à se laisser lobotomiser par le foot à la télé, Coupe du monde oblige, ce que je serais obligé de faire moi aussi puisque mon fils de 6 ans m’oblige à me traîner au café du coin (je n’ai pas la télé, je dis ça pour le service de la redevance qui continue à me poursuivre doutant que l’on puisse ne pas avoir de télé en 2014) maquillé en bleu/blanc/rouge pour aller voir « LE » match… (Je vous rappelle que ceux qui dirigent à la maison sont ma femme et mes enfants !) Ces quelques millions ne comprendront que lorsque leur salaire sera baissé de force légalement, après avoir vu leur épargne « chyprée » légalement aussi, puisque depuis deux ans, partout en Europe, on rend le vol par l’État, les banques et les riches parfaitement légal…

Cela devrait entraîner des grèves et des protestations massives, et pourtant… rien. Rien si ce n’est une grève incompréhensible des cheminots.

Et si on se passait enfin des banques ?

« Il est nécessaire que la France décide de se passer de son système bancaire » (Arnaud Montebourg), voilà une déclaration plus que choc de notre ministre de l’Économie. Alors pour une deuxième fois récemment (la première c’était suite à l’affaire Alstom), je ne peux qu’applaudir les déclarations d’Arnaud Montebourg.

Oui nous pouvons désormais nous passer des banques pour la simple et bonne raison que les progrès technologiques nous permettent désormais ne plus avoir besoin de l’intermédiation des banques. Les plateformes de « crowdfunding » préfigurent les modes de financement directs de demain où les gens disposant d’épargne pourront directement placer leur argent en prêtant à ceux qui en ont besoin sans avoir à « payer » les banques fort cher pour un service de moins en moins bon puisque le modèle économique des banques c’est de gagner le plus en vous piquant le plus de pognon possible…

Alors effectivement, Arnaud pourrait faciliter l’accès au plus grand nombre au statut d’établissement financier ou de paiement afin que la concurrence puisse jouer à plein et que les banquiers classiques se fassent laminer par quelques « start-up » qui sauraient les renvoyer dans les limbes.

Hélas, au-delà des déclarations d’intention, forts louables, nous ne ferons sans doute rien… puisque ce sont bien les banques qui détiennent en réalité le pouvoir avec quelques dizaines de multinationales mastodontes.

Je ne vous en parlerai donc pas plus…

L’emploi poursuit sa baisse avec 21 700 destructions de poste !

Alors je pourrais vous parler de l’emploi et de « l’intérim qui a pesé sur l’emploi salarié en France au 1er trimestre. D’après les données publiées par l’Insee vendredi, 21 700 postes ont été détruits sur la période, ce qui matérialise un repli de 0,1 %. De quoi effacer la progression du quatrième trimestre 2014, avec 21 000 créations.

Mais en fait non, je ne vais pas vous parler de ça puisque déjà cela va vous saper le moral pour ce début de semaine, et que l’on va encore me reprocher d’être pessimiste !

Donc en fait, je ne vous parlerai de rien de plus et de rien de précis, j’ai juste fait pour vous et avec vous un bref panorama du monde qui nous entoure et force est de constater que notre pays est ingouvernable, in-réformable, in-changeable, qu’il s’enfonce chaque jour un peu plus dans une déliquescence de plus en plus rapide et qui s’accélère progressivement.

Ce que l’on doit retenir de tout cela c’est que, loin de s’arranger, notre situation collective en réalité se dégrade et que vous devez le prendre en compte. Protégez-vous, protégez vos proches, prenez maintenant les dispositions nécessaires à votre autonomie pour affronter le gros temps, car j’en suis convaincu, la tempête approche. Christine Lagarde avec son « global reset » vous a expliqué comment cela se passera et Jacques Attali, que vous l’aimiez ou pas, vous a dit quand… dans les 18 prochains mois et sans doute en 2015.

Ce gouvernement, comme ce président dont la popularité est proche du zéro absolu, n’y survivra pas, Nicolas Sarkozy qui se rêve en sauveur ne le sera pas et le peuple n’en voudra pas. Il restera le chaos, la tentation des « extrêmes » et l’anarchie, sauf si Hollande se transforme en dictateur ukrainien et fait tirer sur la foule.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement http://www.lecontrarien.com.

L’Express article concernant la modification unilatérale du contrat de travail… c’est désormais légal ou presque !!

 

Zone euro : le commerce international excédentaire de 15,7 milliards d’euros en avril

BRUXELLES, 13 juin – Le commerce international de la zone euro avec le reste du monde était excédentaire de 15,7 milliards d’euros en avril dernier, contre 14 milliards il y a un an, selon les premières estimations mensuelles publiées vendredi par Eurostat, office statistique de l’Union européenne (UE). Pour l’ensemble de l’UE composée de 28 États,… read more.

 

Le FMI prône des réformes structurelles pour les marchés émergents

WASHINGTON, 13 juin – Maintenant que l’environnement mondial n’est plus aussi porteur et que les gains de productivité de la décennie écoulée s’amenuisent, la croissance des marchés émergents va devoir être soutenue par une nouvelle série de réformes structurelles, indique une nouvelle étude rendue publique jeudi par le Fonds monétaire international (FMI). « Malgré l’évolution de l’environnement… read more.

 

Ukraine: l’Occident s’abstient de condamner l’attaque de l’ambassade russe à Kiev

Évidemment, les Russes sont très vilains et Poutine est LE grand méchant loup, c’est donc logique que lorsqu’une ambassade russe est attaquée il est parfaitement normal de ne rien dire, même pas à l’ONU et même pas avec une simple déclaration. L’idée c’est évidemment de faire glisser et que l’opinion publique occidentale ne puisse pas… read more.

 

Et si l’avion abattu en Ukraine l’avait été par l’armée ukrainienne?

Encore une fois, les imbéciles de tous poils n’hésiteront pas à crier à la théorie du complot en oubliant une règle historique, à savoir que dans toute guerre les manipulations et les mensonges font partie intégrante des stratégies des belligérants. Alors cette dépêche doit être lue et connue non pas comme un élément de vérité… read more.

 

« THE » Revue du Web de l’or du 13 juin : décisions de la BCE, planquez votre or !

Taux directeur au plancher, euro (trop) fort, déflation… Cette semaine, la BCE est au cœur de l’actualité. Une décision qui devrait arranger les banques mais qui n’augure rien de bon pour votre pouvoir d’achat et pour votre épargne. Les taux d’intérêt européens accélèrent la donne Jeudi 5 juin, la BCE a encore abaissé son principal… read more.

 

 

« Opération Fortitude ! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je suis toujours dubitatif face à l’amnésie collective et à la sélectivité de nos mémoires. En cette période de commémoration du débarquement – je sais c’est passé, c’est pour cela qu’en tant que bon contrarien je peux désormais en parler –, il me semblait utile de rappeler l’existence de l’opération Fortitude qui était le volet « désinformation » mis en place par les gentils « Zalliés » afin de battre les méchants vilains « Zallemands ». Et NON !! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Oui les « Zalliés » étaient gentils et oui les « Zallemands » étaient des méchants vilains, surtout les nazis.

MAIS la guerre, en général, ce n’est jamais aimable. Il n’y a que nos grands « zalliés » les « Zaméricains » pour nous vendre le mythe de la guerre « propre »… pour eux, mais nettement moins pour les « zautres ».

Ce que je veux vous montrer ici – et ce sera le but de cette petite démonstration qui s’appuie sur des faits historiques avérés, incontestables ET incontestés –, c’est que figurez-vous que les gentils « Zalliés » ont mis en place une opération d’intoxication d’ampleur jamais inégalée et qui, en réalité, sera la première opération moderne et de grande envergure de ce type. Comment dire… croire que nos dirigeants actuels feraient le même type de chose reviendrait à vous ranger immédiatement dans la catégorie « crétin » qui croit à la « théorie du complot », ce qui est l’insulte suprême pour faire taire tout débat entre gens sérieux.

Mon objectif n’est donc pas de vous dire si telle ou telle « théorie » est vraie, si telle ou telle rumeur est fondée. Mon objectif est d’ouvrir un débat intellectuel en partant du principe que ce que nos gouvernants ont fait il y a 70 ans, ils peuvent bien continuer à le faire aujourd’hui, avec les moyens d’aujourd’hui et avec la compréhension de la psychologie humaine qui est désormais la nôtre et qui a grandement progressé pendant ces 70 dernières années. Les progrès dans les techniques de manipulation et de contrôle des masses ont été absolument phénoménaux.

L’opération Fortitude

Je vous livre ici, pour un gain de temps, le résumé et la synthèse de la page Wikipédia mais sachez que les informations données sont bien les bonnes.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’opération Fortitude (« Courage » en anglais) fut le nom de code collectif pour des opérations de désinformation et de diversion menées par les Alliés dans le but de :

1/ Cacher aux Allemands que le lieu du débarquement serait la Normandie, en leur faisant croire qu’il serait effectué ailleurs (Norvège ou Pas-de-Calais),
2/ Une fois celui-ci lancé, leur faire croire, afin de retarder l’arrivée des renforts allemands, que ce n’était qu’un débarquement de diversion, le véritable débarquement devant avoir lieu ailleurs.

Fortitude fut la pièce maîtresse d’un ensemble plus large d’opérations de dissimulation appelées opération « Bodyguard » qui, elles, visaient à cacher aux Allemands l’ensemble des projets de débarquement alliés en Europe, dont ceux de Méditerranée.

Élément que je rajoute : sachez que les ancêtres des services de renseignements actuels, qui ont vu jour en réalité pendant la Seconde Guerre mondiale, comptaient dans leurs rangs un nombre très élevé… de banquiers quasiment tous issus des meilleures écoles et universités anglo-saxonnes. Leur cynisme a fait des merveilles dans les services secrets.

Reprenons, en gros il fallait faire croire aux méchants Zallemands que le débarquement n’aurait pas lieu en Normandie mais dans l’endroit le plus logique pour une telle opération, le Pas-de-Calais, beaucoup plus proche des côtes anglaises.

Pour les Alliés, cela permettrait d’une part de débarquer avec le moins de pertes possibles et surtout de consolider une tête de pont avec le devoir de recevoir frontalement la contre-offensive allemande avec tous les renforts germaniques disponibles.

Pour réussir cette opération, il y a eu des choses plutôt cocasses et presque drôles, comme la création d’unités fantômes sur le sol anglais et écossais, grâce à la mise en place de leurres et d’une activité radio intense. La photo qui illustre cet article est celle d’un char en caoutchouc : en fait, c’est juste un gros ballon gonflable destiné à tromper les reconnaissances aériennes ennemies.

C’était le Général Patton qui officiellement commandait ce faux corps d’armée, avec un faux État-major, de fausses infrastructures et en plus des chars gonflables (fabriqués par Goodyear et Goodrich) ou de l’artillerie en bois, jusqu’aux badges d’épaule des « ghost divisions » créées pour la circonstance, ils entretenaient même une activité radio-électrique intense. En clair, ils échangeaient à longueur de journée des messages radio bidons destinés évidemment à être écoutés par les vilains Zallemands.

Les Allemands disposaient d’environ 50 agents secrets en Grande-Bretagne. La plupart avaient été localisés, arrêtés puis retournés par le service de contre-espionnage anglais. La teneur des messages qu’ils envoyaient à leurs officiers-traitants en Allemagne était composée par les services secrets britanniques qui créaient ainsi l’image opérationnelle qu’ils souhaitaient présenter aux Allemands (les trois agents doubles les plus importants furent : Joan Pujol Garcia, alias Garbo, un espagnol ; Roman Czerniawski alias Brutus, un officier polonais et Duško Popov alias Tricycle, un avocat serbe).

Jusque-là après tout à la guerre comme à la guerre et il ne fallait franchement pas s’en priver. Mais les têtes pensantes pensaient que pour que tout cela soit vraiment crédible, il était nécessaire de saupoudrer tous ces mensonges de quelques centaines de litres de sang tout frais. Sang indispensable à la crédibilité de cette fable.

Bombardements intensifs des zones du débarquement présumé ou comment bombarder des civils et les tuer sans nécessité opérationnelle !

Pour faire croire à l’imminence du débarquement dans le Pas-de-Calais, les bombardements ont été intensifiés sur certaines parties de la zone présumée. C’est ainsi que les villages du Portel et d’Equihen-Plage ont été complètement détruits (destruction à environ 99 % et 95 %), avec environ 600 civils tués sur la seule commune du Portel. En juin 1944, les bombardements alliés sont très importants, une centaine de bombes tombent notamment sur la station balnéaire du Touquet-Paris-Plage, dont la plage avait été densément fortifiée (en tuant là aussi quelques civils).

La triste réalité c’est que la Normandie sera rasée non pas par les Zallemands mais par nos gentils « Zalliés » américains qui se voyaient très bien occuper la France à la place de l’Allemagne et qui avaient déjà imprimé les billets de la nouvelle monnaie que nous devrions utiliser… Voyez, déjà à l’époque le sujet était sensible et il fallut la détermination d’un Général de Gaulle pour empêcher la mise sous tutelle complète de notre pays par les Zaméricains qui, 70 ans après, commencent à parvenir à leurs fins par d’autres moyens et avec l’aide précieuse de deux présidents successifs, à savoir «Sarko l’américain » et « Hollande le mou ».

Je vous passe le fait que des résistants français ont été sciemment dénoncés à la Gestapo après avoir acquis la certitude (pour une partie d’entre eux à Londres) que le débarquement aurait lieu dans le Pas-de-Calais, et évidemment le secret était tel qu’il ne fallait pas en parler… Résultat : beaucoup moururent comme des héros dans le silence et les souffrances de la torture, d’autres ont parlé, confirmant ainsi les doutes des Zallemands. Des aveux extorqués après de longues heures d’interrogatoires sont évidemment beaucoup plus crédibles.

Cette opération Fortitude a joué un rôle crucial dans la réussite du débarquement et de la libération de l’Europe par les Alliés. Si le débarquement n’avait pas eu lieu, l’Europe aurait été également libérée vraisemblablement mais par les soviétiques, ce qui n’était pas du gout des Américains (déjà à l’époque) puisque à l’idée d’avoir une Europe communistes nos amis Américains avaient des boutons, raison pour laquelle ils se sont très bien accommodés des nazis puisque ces derniers détestaient les Russes…

Les « Fortitude » modernes !

Alors croyez-vous qu’il y ait beaucoup de différence dans les opérations d’intoxications menées de nos jours par exemple pour vous vendre l’intervention en Irak en 2003, alors que l’on voit aujourd’hui exactement les conséquences de nos actes et le massacre en vie humaine aussi bien de la population irakienne que de ces pauvres soldats US qui ont toujours été considérés par l’élite comme de la chair à canon, que ce soit sur les plages de Normandie, au Vietnam, en Afghanistan ou en Irak ?

Alors croyez-vous qu’il y ait beaucoup de différence dans les opérations d’intoxications menées de nos jours par exemple pour vous faire croire que les banques sont « too big to fail », c’est-à-dire trop grosses pour faire faillite alors que nous aurions pu les reprendre en main et casser ce système financier devenu complètement fou et hors de contrôle ?

Alors croyez-vous qu’il y ait beaucoup de différence dans les opérations d’intoxications menées de nos jours par exemple pour faire croire qu’il n’y a de Dieu que la consommation, les aïe-pads et autre i-trucs qui sont les moyens de votre bonheur alors qu’en réalité ils sont les outils de votre asservissement ?

Alors croyez-vous qu’il y ait beaucoup de différence dans les opérations d’intoxications menées de nos jours par exemple pour vous vendre et vous faire accepter les OGM, les Monsantos, l’interdiction des potagers (à venir), l’érosion de vos droits démocratiques ou encore votre mise en fichage numérique ?

Enfin, mais nous pourrions poursuivre cette liste à l’infini, pensez-vous et croyez-vous que la guerre en Ukraine soit juste ? Avez-vous envie de mourir pour Kiev ou pour Donesk ? Poutine est-il si méchant et surtout, surtout, au-delà de la méchanceté du grand méchant loup russe, sommes-nous vraiment le gentil petit chaperon rouge sans défense que nos élites veulent vous faire croire que nous soyons ?

Alors ne soyez pas dupes, informez-vous, ré-informez-vous et cela, croyez-moi, ne passe pas par le fait d’écouter le JT de 20h00 de Claire Chazal.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement http://www.lecontrarien.com.

 

SCANDALEUX ! Un accord serait en passe d’être conclu entre les autorités américaines et BNP Paribas pour éviter un procès à la banque

PARIS, 16 juin – Un accord serait sur le point d’être conclu entre les autorités américaines et la banque française BNP Paribas, accusée d’avoir violé l’embargo des États-Unis contre Cuba, le Soudan et l’Iran entre 2002 et 2009, rapporte lundi matin le quotidien économique Les Échos. « La négociation entre BNP Paribas et les autorités américaines s’est… read more.

 

« Pourquoi la politique de la BCE est vouée à l’échec ! »

La BCE avance d’un pas supplémentaire dans la voie des politiques monétaires dites non conventionnelles afin de lutter, ou plus précisément de faire semblant de lutter, contre les pressions déflationnistes en cours. Il faut donc comprendre quelles sont les raisons de cette déflation. Une fois les causes posées alors on sera en mesure de comparer… read more.

 

Irak : l’Arabie saoudite hostile à toute ingérence étrangère

Les autorités saoudiennes en réalité soutiennent et arment les hommes de l’EIIL pour la simple et bonne raison qu’il y a dans la région deux « islams » qui s’affrontent et que l’EIIL n’aime pas franchement les Iraniens, ce qui tombent bien puisque les Saoudiens ont une sainte frousse d’un Iran puissant (et se retrouvent du coup… read more.

 

Ukraine : 20 000 insurgés combattent dans l’est du pays (Kiev)

Lorsque l’on parle de 20 000 combattants côté force pro-russe, on ne parle pas d’une petite « insurrection » mais bien d’un mouvement de forte ampleur. Avec 20 000 combattants, c’est même la guerre qui est déjà perdue pour les politiciens de Kiev pour la simple et bonne raison qu’aucun pouvoir ne peut stopper 20 000 personnes… read more.

 

Au moins 13 000 suicides liés à la crise économique de 2007

C’est un article du Figaro (santé) qui revient sur le sujet des suicides liés à la crise. Depuis 2007, en Europe et en Amérique du Nord, il y aurait eu  au moins 13 000 suicides directement imputables à la dégradation de la situation économique. Alors évidemment, je vous conseille de lire cet article en entier,… read more.

 

Chine : ralentissement de l’achat de devises étrangères en mai

BEIJING, 16 juin – La banque centrale et les institutions financières chinoises ont dépensé 38,7 milliards de yuans dans l’achat de devises étrangères en mai, soit un important recul par rapport aux 116,9 milliards de yuans dépensés en avril, selon des statistiques publiées lundi par la banque centrale. Malgré ce ralentissement, il s’agit du dixième mois… read more.

 

Impact de la baisse des cours directeurs sur le cours de l’or

L’abaissement des principaux taux directeurs en zone euro par la BCE devrait permettre une meilleure circulation des liquidités et de faciliter les exportations. Mais cet abaissement des taux à presque zéro n’implique pas directement une dévaluation de la monnaie unique et ne devrait « arranger » dans un premier temps que les banques commerciales et… read more.