L’Opération Rampolla



Auteur : Virgo-Maria
Ouvrage : L’Opération Rampolla
Année : 2006

http://www.virgo-maria.org/

 

Cardinal Rampolla del Tindaro, secrétaire d’Etat de Léon XIII et membre de la secte
satanique de l’OTO

CSI (CATHOLICI semper idemnous) a aimablement autorisé à publier l’étude qu’elle a réalisé il y a près d’un an et qui
fut diffusée par ses soins.
Force est de constater que depuis douze mois, les différentes actions entreprises par l’abbé
Ratzinger et les réactions du monde schismatique Orthodoxe ou du monde Anglican
confirment les éléments du plan presque séculaire de subversion de l’Eglise catholique que
cette étude mettait à jour.
La révélation des documents de Dom Beauduin1 au sujet d’un Patriarcat Anglican
(« L’Eglise anglicane unie non absorbée ») cautionne cette analyse. Les rumeurs qui ont
filtrées au sujet d’un « Patriarcat Tridentin » qui pourrait être mis en place à l’occasion de
sa « réconciliation » avec l’Eglise conciliaire (« La FSSPX unie non absorbée »)2, comme
prototype de la solution imaginée par les réformateurs conciliaires pour les
Orthodoxes3, viennent aujourd’hui conforter la pérennité de ce schéma de transmutation

—————————————————————-

1 Message de Virgo-Maria.org du 10 avril 2006
2 Message de Virgo-Maria.org du 13 avril 2006
3 Intervention de l’abbé Barthe sur Radio Courtoisie la veille du Jeudi Saint 2006. Notons également l’allusion
de Mgr Fellay dans son discours de Bruxelles en juin 2005.

—————————————————————-

de l’Eglise par les conciliaires. En 2006, l’abandon par l’usurpateur Benoît XVI du titre de
Patriarche d’Occident, nullement contradictoire de la présence du pallium lors de
l’investiture de l’abbé Ratzinger en avril 2005, confirme au contraire l’amorce d’une
dénaturation de la fonction pontificale, qui la rende progressivement acceptable par
les autres confessions, qui conservent leurs professions hérétiques, tout en se
déclarant unies selon le mode des Patriarcats, et acceptant la gouvernance de
principe d’un « primus inter pares ».

Nous sommes étonné que depuis la parution de cette étude importante de CSI il y a près
d’un an, aucune revue de la Tradition n’ait entrepris une analyse des influences subversives
anglicanes dans la Révolution contre l’Eglise. Qu’ont écrit sur le sujet les revues Fideliter, Le
Sel de la terre, les Nouvelles de Chrétienté,etc ? RIEN. Par ce silence délibéré sur ces
sujets, elles privent les fidèles et les clercs des bonnes grilles de lectures des évènements
qui s’accélèrent depuis l’élection de l’usurpateur Benoît XVI. Cette non étude des méthodes
des antichrists, comme l’écrivait Mgr Lefebvre, rend au clan du ralliement de la FSSPX ce
service énorme de priver la Tradition de ses anticorps et de ses capacités d’analyse. En effet
si la majorité des clercs et des fidèles possédaient de telles armes intellectuelles, cela leur
éviterait de se laisser abuser et entraîner dans les pièges que leur tendent les « ennemis
conciliaires ». Il devient crucial que les évêques, qui représentent l’Eglise enseignante,
étudient les réseaux de l’Anglicanisme et de la subversion de l’Eglise par la filière
bénédictine qui furent la fine pointe de la Révolution de l’Eglise par la destruction de la
transmission du sacrement de l’Ordre. En effet, Pontificalis Romani en 1968, fut l’oeuvre
destructrice et téléguidée par la pensée des loges traditionnelles, du rite de consécration
épiscopale.4

Nous espérons que cette étude contribuera à éclairer les fidèles et les clercs.

Cette étude étant longue, nous allons procéder à une diffusion par partie sur plusieurs jours.
Le document final et complet sera disponible à la fin des diffusions. Le document PDF sera
chaque jour mis à jour avec l’ensemble des parties déjà diffusées. Cela devrait en permettre
une prise de connaissance progressive.
Abbé Michel Marchiset

Voici le plan de cette étude de CSI :
1- Non plus «pape», mais «évêque de Rome» et patriarche de l’«Eglise latine»
2- L’anglicanisation progressive du clergé conciliaire depuis 1968, date du rite Montinien
3- L’opération Rampolla poursuivie par l’abbé Ratzinger
1. Objectif N° 1) La fusion de la Communion Anglicane avec l’Eglise conciliaire selon
le schéma de 1923.
2. Objectif N° 2) La réunion des Orthodoxes avec l’Eglise concilaire selon les vues
du pasteur Pusey (vers 1840).
4- Les bénéfices occultistes attendus par la loge de la réussite de l’opération Rampolla
5- Les retombées géopolitiques de l’opération Rampolla
6- L’opération Rampolla à moyen terme et la religion universelle à long terme
7- L’officier de l’opération Rampolla mis en place : l’abbé Levada
8- Quelques textes en illustration de notre analyse

Annexes :
• Du côté orthodoxe, les déclarations (diffusées par Inside the Vatican) des
dignitaires orthodoxe, dont le patriarche de Moscou à l’occasion de l’élection
de Ratzinger : « Dégel à Moscou ? » et « Vraiment le changement ? »

—————————————————————-

4 Lire les études publiées sur le site http://www.rore-sanctifica.org

—————————————————————-

• Une partie de l’article du DTC sur le Puséyisme, le plan du pasteur Pusey puis
des anglo-catholiques du début du XX° siècle pour une réunion en bloc de la
Communion anglicane avec l’Eglise catholique. Ces textes sont
contemporains des conversations de Malines.
• Un ensemble de textes au sujet de la proximité d’une réunion d’une partie de
la Communion Anglicane avec l’Eglise conciliaire.
• Dans le mail de CSI du 16 mai 2005, la préface en latin de l’abbé Ratzinger
en 1997 au travail de publication des documents préparatoires à la lettre
Apostolicae Curae de Léon XIII, initiative qui venait de la Congragation de la
Doctrine de la FOI dont il était le préfet.

suite…

https://mega.co.nz/#!bMk2kSbR!76HaEjDtfIraxpo5felkzedKwLNUhDqAYjUNeDtPiVg