MICRO-ONDES ET CONTRÔLE DE LA PLANETE TERRIFIANT !


 http://www.micheldogna.fr/micro-ondes-et-guerres-invisibles-article-1-3-242.html

Interview n° 1 : Des révélations exceptionnelles du Dr. Barrie Trower

Le Dr. Barrie Trower, un grand Monsieur et un VRAI HEROS, s’est battu pour l’humanité pendant de nombreuses années. Après cette interview exclusive accordée à l’ICAACT, notre respect et notre admiration à son égard ont atteint de nouveaux sommets.

Lors des deux jours de l’interview, nous avons abordé de nombreux sujets, mais le thème principal a été l’utilisation abusive des micro-ondes en tant qu’arme furtive secrète et clandestine, existant depuis au moins 50-60 ans. Au cours du temps, ce type d’arme a revêtu de nombreux visages, et elle est toujours utilisée sur des cibles différentes dans le monde, jusqu’à causer la mort. L’interview commence par évoquer des connaissances de base sur les micro-ondes et sur leur influence sur le corps et l’esprit. Cela nous permet ensuite de revenir sur la longue carrière du Dr. Barrie Trower, et de finalement parler de l’utilisation abusive des armes à micro-ondes et des moyens que l’on a pour se protéger.

Armes à micro-ondemicro onde 1

Transcription de l’interview de mai 2012

Lars Drudgaard : Bonjour ! Je m’appelle Lars Drudgaard, et je suis très honoré d’avoir la chance de vous interviewer, avec mon collègue danois Stephen Bell, pour l’ICAACT.

Dr. Barrie Trower : Avec plaisir.

LD : Pouvez-vous vous présenter ?

BT : Je vais vous dire comment j’en suis arrivé là. Au cours des années 60, dès le tout début des années 60, j’ai été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement. J’en ai étudié tous les aspects, et une fois ma formation à l’armée terminée, comme j’avais une grande expertise dans le domaine des micro-ondes, on m’a demandé si je voulais poursuivre ces recherches. […] J’étais un agent. Je n’aime pas le mot agent secret, car quand vous dites agent secret, vous pensez à James Bond, qui n’était ni un agent secret, ni un espion. Ce personnage de fiction faisait partie du renseignement militaire, et je n’étais pas dans là-dedans. J’étais un agent. Je collectais secrètement des informations, et j’ai passé 11 ans à collecter des informations des espions, ce qui n’était qu’une petite partie, une très petite partie de mon travail. J’interrogeais aussi les terroristes internationaux, les criminels internationaux, j’interrogeais quiconque présentant un immense intérêt. Pour ce faire, je me suis formé pendant de nombreuses années.

L’HISTOIRE DES ARMES A MICRO-ONDES

[Il est question ici d’expériences menées par les soviétiques sur l’ambassade américaine durant la Guerre Froide]. Ils ont découvert qu’il y avait un taux anormal de cancers du sein, d’enfants atteints de leucémies… et d’autres cancers, et ils ne comprenaient pas pourquoi. Alors ils ont changé certains employés, et les nouveaux ont aussi eu des leucémies et des cancers. Ils ont une nouvelle fois changé l’équipe, et ils se sont rendus compte qu’ils étaient exposés à des micro-ondes.

C’est là que les Etats-Unis ont mal agi. Ils ont décidé de ne rien dire. Les américains ont utilisé leur propre peuple comme des rats de laboratoire pour développer leurs propres armes. Quand on a découvert ce qu’il se passait, il y a bien sûr eu un démenti, comme toujours. Puis il y a eu un rapport secret. Et finalement un professeur de renom, John Goldsmith, qui je crois avait environ dix-huit chaires, rédigea le rapport définitif et a découvert que les micro-ondes de faible intensité provoquaient une énorme quantité de cancers, de leucémies, et d’autres troubles. A l’époque, il y avait un engouement généralisé pour les micro-ondes en tant qu’arme furtive, et on les retrouve depuis lors (les années 50) jusqu’à aujourd’hui.

DES MANIFESTANTS PACIFIQUES ATTAQUES PAR DES ARMES A MICRO-ONDES

suite : http://www.micheldogna.fr/micro-ondes-et-guerres-invisibles-article-1-3-242.html

Interview n° 2 du Dr. Barrie Trower, octobre 2012

micros-ondesExpériences sur des humains

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisées comme des armes invisibles contre les soviétiques. Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade U.S de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein mais aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde, car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

Pendant un an, mon travail a consisté à interroger des espions capturés, je devais apprendre les fréquences particulières des micro-ondes qu’ils avaient utilisées sur telle ou telle autre victime et quel était le résultat obtenu. J’ai commencé à monter un dossier et je suis probablement la seule personne au monde à posséder une liste aussi complète. Je connais les fréquences exactes des micro-ondes pulsées qui causent telle ou telle maladie physiologique, neurologique ou psychiatrique chez un être humain. Les gouvernements et les compagnies technologiques doivent être tenus responsables de leur collaboration à l’empoisonnement massif de l’humanité et de toutes les autres formes de vie, animale et végétale.

INTRODUCTION DE L’EMISSION DE VERITAS RADIO

Nous vivons dans un bain de micro-ondes, même pendant notre sommeil. On y trouve les téléphones portables, les téléphones sans fil, le WiFi et plus encore. La population qui est le plus en danger avec cette technologie, ce sont les jeunes filles. Le matériel génétique des cellules présentes dans leur corps qui deviendront par la suite des ovules fécondés est dangereusement altéré, et lorsqu’elles auront des filles, leurs anomalies génétiques seront transmises et leurs enfants, filles et garçons, naîtront avec les tares que nous observons aujourd’hui chez les animaux étudiés : malformations congénitales, trisomies, mucoviscidoses et autres maladies génétiques. Peut-on se protéger et protéger nos enfants du danger mortel des micro-ondes ?

NOTA : Dans les années 60, Barrie Trower a été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement. Désormais retraité, il enseigne la physique, les mathématiques et la physiologie humaine.

EXTRAITS DE L’INTERVIEW

Cela a commencé avec la loi sur les secrets officiels, établie pendant mes années de travail et faite pour protéger les citoyens des dangers émanant de pays ennemis, mais depuis, les gouvernements ont inversé la vapeur et ils utilisent cette loi pour protéger leurs propres opérations secrètes contre le public. Ils s’en servent également pour protéger les corporations et pour que ces industries ne soient pas victimes de procès intentés par les citoyens. Cette loi s’exerce maintenant contre le public pour le bénéfice des agences gouvernementales et des industries.

Au cours de la formation que j’ai suivie, vous apprenez tout, vous apprenez le mal que font ces ondes dans le corps et comment elles sont produites. Le WiFi est de loin la chose la plus mortellement dangereuse actuellement sur la planète. Dès 1976 les gouvernements savaient que les téléphones portables et le Wifi allaient causer des cancers et des détériorations neurologiques et physiologiques. Je travaillais à l’époque et un document top-secret émanant des États-Unis, conseillait à tous les gouvernements occidentaux de définir une norme de temps d’exposition qui serait profitable aux industries concernées, et qui les protégerait des procès.

La norme de temps d’exposition choisie était si élevée qu’il était impossible d’intenter un procès aux sociétés en utilisant ce document. Ils n’ont pas vérifié l’interaction des ondes de très faible intensité avec la cellule humaine. Ce mémo est toujours d’actualité et sert de référence, c’est pourquoi nous sommes maintenant dans cette pagaille. Les industries ont mené leurs propres expériences et ont communiqué leurs résultats aux gouvernements, c’est-à-dire que ces ondes, à un niveau très faible, déclenchent des cancers et différentes maladies.

La phrase suivante vient du gouvernement américain, en 1986, et concerne les ondes émises par un téléphone à votre oreille ou bien par le Wifi lorsque vous êtes assis devant un écran.
« Nous pouvons changer le comportement des cellules, des tissus et des organismes entiers, avoir une mortalité infantile 6 fois plus importante, des malformations congénitales, et induire des tumeurs malignes dans la cellule humaine. »

Sur une période de 40 ans, 500.000 personnes ont été testées (sans leur consentement et sans qu’elles le sachent), des étudiants, des militaires, des patients psy, des pauvres, des enfants de plus de 4 ans, des femmes enceintes, des musulmans et des catholiques. Un document rapporte qu’il s’agit d’une « réussite  d’avoir découvert comment influencer une personne pour qu’elle finisse par aller voir un psy, être étiquetée  schizophrène ou paranoïaque puis confinée dans un hôpital psychiatrique. »

De nombreuses personnes sont mortes après avoir subi, avec leur famille, des années de souffrance, et ce uniquement parce que les gouvernements voulaient faire des tests. Les scientifiques des États-Unis, du Royaume Uni, d’Australie et du Canada ont maintenu ces expériences secrètes.

D’OU VIENT CETTE GUERRE DES MICRO-ONDES ?

suite : http://www.micheldogna.fr/micro-ondes-et-guerres-invisibles-article-1-3-242.html