La Vie des Compagnons du Prophète Tome 1-2-3 / PDF


benhalimaabderraouf.fr

ebook  https://www.mosquee-orleans-sud.com/sites/default/files/field/image/25_sahaba_prohete.png

Auteur : Mouhammed Youssef Alkandahlaoui

Ouvrage : Les Compagnons Du Prophète (Sahabah) 

Le premier tome décrit les efforts déployés pour la religion. Ce livre est le plus riche recueil des histoires originales les plus touchantes des sahabas.tous les aspects de leur vie et retrace la vie de tous les célèbres compagnons du Messager (SAW)

Le deuxième traite de la fraternité.Un grand nombre de sahabas(qu’Allah les agrée) peu connus du public.Ce livre est un condensé d’héroïsme, de dévotion, de foi, d’ascétisme, de sacrifices, de sincérité, de pureté d’âme et d’exploits émouvants

Les tous premiers parmi les émigrés, les auxilliaires et ceux qui les ont bien suivis, Allah les agrée et ils l’agréent.Il a préparé pour eux des Paradis sous lesquels coulent les rivières, où ils demeureront éternellement.Voilà l’énorme succès.

Je me suis aussi astreint a un niveau simple de la langue française pour que cette traduction soit accessible au plus grand nombre.
Je me permets de conseiller aux lecteurs de lire le livre en entier et de ne pas se contenter de quelques histoires ou du premier tome, car ce livre forme un tout et donne une image complète de la vie des sahabas.
Cette traduction a été relue par des spécialistes de l’ lslam et des langues arabes et françaises et j’espère qu’elle est d’un niveau acceptable et qu’elle ne contient aucune erreur grave. Toutefois, je serai reconnaissant a quiconque remarquerait une défaillance ou proposerait une amélioration de me le signaler au :

17 rue Gallot, 92230 Gennevilliers.

Régie d’écriture des mots arabes
II y a plusieurs manières d’écrire les lettres arabes n’existant pas en franc;ais. Le critère que j’ai finalement retenu est de les écrire de la manière qui rappelle le mieux leur phonétique, soit la manière utilisée dans les journaux. Je suis désolé pour les habitues des systèmes universitaires car ce livre s’adresse au public non initie, et les lecteurs qui ne connaissent pas les lettres arabes connaitront approximativement la lecture réelle, tandis que des symboles expliques par les lettres arabes n’auront pas de sens pour eux.

L’écriture est la suivante :

ha comme alhamdou = ha;

ra roule = r,

sad = c;

aayn comme alaalemine = a ou i ou ô;

qaf comme qol = q;

he comme Allah = h.

Lexique
J’ai évité dans la mesure du possible d’utiliser des mots arabes pour que le livre reste accessible a tout lecteur francophone. Les mots suivants ont été gardes en arabe car leur sens précis est difficile à retrouver en français.
Sahabi, au pluriel sahabas : compagnon du Prophète, tout musulman qui I’ a vu de son vivant. Voir dans le préambule la valeur des sahabas.

Mouhajir, pI. mouhajirins : emigrant, désigne les sahabas qui embrassèrent l’ lslam a la Mecque et émigrèrent avec le Prophète vers Médine, ainsi que ceux qui émigrèrent en Abyssinie, et ceux qui rejoignirent le Prophète après son émigration.

Ançari, pI. ançars : auxiliaire, désigne les médinois musulmans qui aidèrent Ie Prophète.

Daawa : prêche.

Tablir : transmettre.

Hijez: region de la Mecque et Médine.

Chem : région de Syrie, Jordanie, Liban et Palestine.

Jihad : lutte pour la cause d’Allah, maladroitement traduit par guerre sainte, désigne en vérité tout effort physique, financier ou oral en faveur de la religion.

Zeket : aumône annuelle obligatoire payée par les personnes aisées, les agriculteurs ou les commerçants.

Rakaa, pI. rakaat : unité de prière. Les prières comportent de 1 a 4 rakaat.

Sobh, Dhohr, Aasr, Maghlib et licha : noms des cinq prières quotidiennes dans I’ ordre.

Sounna, pI. sounan : tradition du Prophète, englobant tout ce qu’il a dit, pratique ou approuvé.

Ôomra : petit pèlerinage, ou visite de la Kaaba en dehors de la saison du pèlerinage.

Victoire : avec un V majuscule, désigne la prise de la Mecque en I’ an 8.

Donya : la vie terrestre, basse et matérielle.

Djinn, pI. djinns : esprit ou génie. Race de créatures créées de fumée, chargés d’adorer Allah autant que les hommes. Les diables en font partie.

Sabeen : Ie Sabanisme était une religion chrétienne mêlée d’astrologie. Les mécréants de la Mecque appelaient les musulmans sabeens.

Je remercie Allah d’avoir accompli ce travail, je remercie tous ceux qui m’ont aide, et je demande qu’ Allah I’ accepte de notre part et le rende bénéfique pour les musulmans.

Le 15/2/1996
BEN HALIMA ABDERRAOUF

PRÉSENTATION DU LIVRE
1 L’OEUVRE DE CHEIKH MOUHAMMED YOUSSEF ALKANDAHLAOUI

suite…

PDF