La conjuration des Illuminés


  Henry_Coston.jpg
Auteur : Coston Henry
Ouvrage : La conjuration des Illuminés
Année : 1979

Avant-propos
L’Ordre des Illuminés de Bavière n’a duré, officiellement, que
quelque dix ans.
Pourtant, de toutes les sociétés secrètes à tendance politique,
aucune n’a eu, et n’a encore, de plus grande influence.
C’est ainsi que son organisation a inspiré toutes les associations
occultes contemporaines et postérieures, notamment la Carboneria
et le Mouvement Synarchiste d’Empire.
Cette influence est due au fait que l’Ordre s’inscrit dans la filiation
de Fraternités qui l’avaient précédé, et dont ses dirigeants
ont su réaliser une synthèse idéologique et structurale parfaitement
adaptée à leurs objectifs.
Ces Fraternités, que je n’hésite pas à qualifier de subversives, sont :
la Fraternité de la Rose-Croix et la Franc-Maçonnerie.
La qualification de subversive ne manquera pas de surprendre :
je la justifierai.
Il ne saurait être question de passer en revue les nombreux travaux
auxquels a donné lieu l’Ordre des Illuminés de Bavière, dont beaucoup,
d’ailleurs, sont difficilement accessibles.
A la base de toute étude de cette organisation, on doit considérer
les textes suivants :
– Quelques / écrits originaux / De l ‘Ordre des Illuminés / qui ont
été trouvés / Chez ZWA CK / ancien conseiller du gouvernement /
lors de la visite domiciliaire exécutée à Landshut / le 11 et 12 octobre
1786 / – / Imprimé par ordre suprême / DE SON ALTESSE ELECTORALE
/- / Munich / Imprimé chez Antoine FRANZ / imprimeur
de la Cour / et en vente dans les trois Librairies.
Ce document et son Supplément étaient devenus fort rares. Il m’a
été possible d’en retrouver un exemplaire : sa traduction fait l’objet
de la présente édition, dans son intégrité.
– Abbé Augustin Barruel :  « Mémoires pour servir à l’histoire du
Jacobinisme », Londres, 1797, et Hambourg, P. Fauche, 1798-1799,
rééd. Diffusion de la Pensée Française, 1973. C’est cette réédition
groupant en deux volumes les quatre tomes originaux, qui me servira
de référence. Elle comporte une Introduction par M. Christian Lagra

ve, une bibliographie de l’oeuvre de Barruel, un catalogue des sources
et des études, un Index des ouvrages et des noms cités.
– René Le Forestier « Les Illuminés de Bavière et la Franc-Maçonnerie
allemande », Paris, 1914. Thèse de doctorat, depuis longtemps
épuisée, mais qui aurait été rééditée récemment en Suisse.
J’ai utilisé en outre :
– Jacques Bordiot : « Une main cachée dirige … », La Librairie
Française, 2e éd., 1 976, p. 75 et suiv. ; et « Le Pouvoir occulte fourrier
du Communisme », Editions de Chiré, 1 976 (dans cet ouvrage,
l’auteur démontre, documents à l’appui, que tous les mouvements
révolutionnaires du XIXe siècle dérivent des Illuminés de Bavière ;
et que, pour rédiger le « Manifeste du Parti communiste », en 1848,
Karl Marx a été aidé par la « Ligue des Justes », avatar de l’Ordre
des Illuminés, ainsi que le manuscrit d’un ouvrage en préparation :
« Les Sociétés secrètes et la Politique », que l’auteur a bien voulu
me communiquer.

DES ILLUMINES

suite…

http://www.histoireebook.com/index.php?post/Coston-Henry-La-conjuration-des-Illumines