Ce que tous les français devraient savoir de l’Algérie française


  Ci-joint une illustration du blason de l'Algérie française.
Auteur : Gouvernement français
Ouvrage : Ce que tous les français devraient savoir de l’Algérie française
Année : 1954

Document peu courant mais authentique car émanant du
gouvernement français de 1954.
Il a été remis à toutes les recrues lorsque la France les a
embauchées dès le 1er novembre 1954 pour défendre ses
couleurs en Algérie alors département Français.
C’est donc un document officiel, maintenant renié, comme
beaucoup d’engagements.

Il faut savoir :
que l’Algérie n’est pas, comme certains le croient, une terre
de richesses fabuleuses où quelques gros colons, vautrés dans leur
or, tiennent en esclavage une population d’indigènes fan1éliques.
Il faut savoir :
que sur 1 200 000 Français européens qui habitent l’Algérie,
on co1npte à peine 21 000 colons,
21 000 colons dont 120 seulement ont des propriétés qui excèdent
deux cents hectares,
dont 7 000 ne possèdent pas chacun dix hectares ;
qu’il y a donc en Algérie 1 180 000 Français européens qui
ne sont pas des colons. Que sont-ils ? Des artisans, des employés,
des ouvriers, des fonctionnaires, des commerçants, des avocats, des
médecins, des ingénieurs … exactement con1me on en voit a Draguignan,
à Nevers et à Evreux ;
qu’en dehors d’une classe aisée qui comprend à peine 15 000
personnes, le revenu moyen de ces Français d’Algérie est inférieur
de 20% à celui des Français de la métropole.
Mais que ces Algériens, tout en restant profondément français,
sont aussi attachés au pays qu’ils habitent que les Français de France
le sont à leur province.
Car leurs grands-parents ou arrière-grands-parents, lorsqu’ils
se sont établis en Algérie, n’y sont pas venus pour s’y enrichir et
retourner ensuite chez eux ; ils y sont venus pour y vivre, pour
s’y fixer définitivement, pour que leurs enfants y demeurent. Ils
sont devenus des autochtones.

suite…

http://www.freepdf.info/index.php?post/Ce-que-tous-les-francais-devraient-savoir-de-l-Algerie-francaise