Faux et usage de faux


par Le Bouc Émissaire

lelibrepenseur.org

http://i0.wp.com/www.lelibrepenseur.org/wp-content/uploads/2016/04/IMAGE6349446034634750041.jpg?w=500

« La chance n’existe pas. Soit il y a un pouvoir travaillant pour vous quelque part, soit vous n’avancez pas dans ce monde » Roger Morneau.


Notre monde n’est en réalité qu’une vaste escroquerie patiemment établie  au fil des siècles. Des générations d’hommes et de femmes, se succédant les unes aux autres, ont voué leur existence à l’aboutissement du Plan conçu par celui à qui l’on prête une multitude de noms. Vous le connaissez sans doute comme étant le Diable, Satan, Lucifer, Iblis, le Malin, l’Insensé ou le Prince de ce monde.

Mû par une rage inassouvie qui a vu le jour au cœur même du jardin d’Eden, Satan poursuit implacablement la mise en œuvre de son Plan par une stratégie jusqu’au-boutiste qui consiste à s’immiscer dans le culte que l’Homme voue à  son Créateur.  De toute part et sans répit aucun, il assaille les Humains dans leurs croyances, leurs modes de vie, leurs liens sociaux et familiaux. Sa feuille de route consiste à se calquer sur les recommandations divines et à les inverser. Il a systématiquement tenté de pervertir tout ce que Dieu a défini comme sacré : la vie, la Famille, la Liberté, la Justice, l’Honneur. Iblis nous a ouvertement déclaré une guerre totale. À ce titre il faut s’attendre aux pires attaques à notre endroit.


Sourate 6 verset 123. Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients. Wa Kadhalika Ja`alnā Fī Kulli Qaryatin ‘Akābira Mujrimīhā Liyamkurū Fīhā Wa Mā Yamkurūna ‘Illā Bi’anfusihim Wa Mā Yash`urūna


Dieu nous informe qu’il a Lui-même placé de grands criminels qui ourdissent des complots dans chaque cité. Sans précision supplémentaire rien n’interdit de penser qu’il est question de cités s’étendant au monde entier. Ce verset annonce qu’un complot mondial était déjà en place au VIIe siècle, à l’époque de la révélation du Coran.  En réalité il existe depuis la nuit des temps.

Satan est le premier dissident de l’Histoire. Dans sa rage absolue qui a immédiatement suivi sa rébellion envers le Créateur il mit sur pied les principes de base du complot. En annonçant ouvertement  et en toute franchise à Dieu que désormais il allait passer le reste de son existence à s’interposer entre Lui et ses créatures par le biais du mensonge et de la ruse, il ne faisait que détailler le mode d’emploi du  complot. De nos jours les réseaux occultes que sont la franc-maçonnerie, le Bildeberg, la Trilatérale, le CFR, le Club de Rome et autres Think Tank et « associations » philanthropiques tels le Rotary et le Lion’s Club, sont clairement affiliés à ces comploteurs relatés dans ce verset. Allah (swt), dans sa grande sagesse, précise in fine qu’ils seront leurs propres victimes. Aveuglés par leurs  » succès » et leurs « puissances » ils continueront sans gêne, sans restrictions aucunes, jusqu’au bout de leurs complots contre l’Humanité…et au bout il y a Allah (swt) et sa Parole :


Sourate 7 verset 182. Ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements, Nous allons les conduire graduellement vers leur perte par des voies qu’ils ignorent.183. Et Je leur accorderai un délai, car Mon stratagème est solide ! Wa Al-Ladhīna Kadhabū Bi’āyātinā Sanastadrijuhum Min Ĥaythu Lā Ya`lamūna   Wa ‘Umlī Lahum ‘Inna Kaydī Matīnun   


Ce combat va au-delà du simple conflit entre le bien et le mal dans la mesure où il se joue sur un champ de bataille totalement inédit, celui du visible et de l’invisible. Satan et ses hordes de démons vivent soustraits aux regards des hommes. Fort de cet atout inestimable il peut à loisir mettre son Plan à exécution à l’abri des regards. Ne pas être visualisé par son ennemi, ni même localisé, lui offre un incroyable avantage. Difficile en effet de convaincre quelqu’un qu’un ennemi invisible fomente depuis un  monde parallèle et inaccessible, un Plan criminel afin de lui nuire.

L’hérésie matérialiste athée  s’inspirant  du «  je ne crois que ce que je vois » de saint Thomas,  a permis d’enfoncer le clou de l’incrédulité face au monde spirituel dans lequel Satan évolue. Ce dernier, fondateur de l’athéisme pour autrui (bien avant la gestation du même nom)  et alors même qu’il est un croyant plus que convaincu (Sourate 38 versets 79-82), a réussi ce tour de force phénoménale d’effacer sa propre existence aux yeux de la masse des populations dites « civilisées ». Il dispose désormais, en plus de l’invisibilité, d’être considéré comme étant un mythe. Une vue de l’esprit, un concept philosophique au même titre que la vision d’un Dieu créateur.


Vrai mensonge ou fausse vérité ?


Ici se joue le cœur du Plan satanique. L’idée centrale qui l’articule  repose sur l’abandon de toute croyance à toute entité non physique aussi bien positive que négative. Le dogme matérialiste  préconise que  rien ne doit être accepté comme plausible autre que ce qui est physiquement observable. Cette construction intellectuelle a permis d’évincer aussi bien Dieu que Satan de notre monde. Désormais il n’y a plus de cause créatrice ce qui, de facto, élimine l’antagoniste, le diable l’ennemi destructeur. En rendant fictive sa propre personne Iblis a obtenu un retour sur investissement qui restera inégalé à tout jamais. Car en  « effaçant »  l’existence de Dieu il coupait le lien  (la religion) et isolait la créature de son Créateur  et pouvait désormais poursuivre son Plan face à des humains abandonnés à eux-mêmes.

Avec l’invisibilité une des caractéristiques majeures de Satan réside dans sa longévité. En effet le Coran affirme qu’un délai  lui fut accordé et qu’il vivra jusqu’au jour de la résurrection (Sourate 7, Versets 14-15). Sachant qu’il est antérieur à la création de l’Homme, ayant assisté à celle d’Adam (as), il a donc côtoyé et observé toutes les civilisations humaines sans exception.  Il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps et même la fin du monde, autrement dit jusqu’à l’avènement de l’Heure qui sera suivi de la résurrection.  À ce propos il est important de ne pas confondre la Fin des temps avec l’Heure. La fin des temps est une longue période de temps qui a débuté à la mort du prophète Mohamed (sws) et qui s’achèvera avec l’arrivée de Jésus (as) et la mort de l’antéchrist. L’Heure concerne la fin du Monde, autrement dit le moment où Allah (swt) transformera totalement la Terre pour le jugement dernier et ressuscitera les morts. Nous nous trouvons actuellement à la fin des temps, et ce depuis plus de  1 400 ans. Quant à l’Heure, personne ne la connait excepté Allah (swt) !

Toute l’Histoire humaine aura été supervisée par l’œil malveillant de son pire ennemi. Des centaines de milliers, voire des millions d’années d’existence à observer, étudier, tester et manipuler l’espèce humaine. Tirant des leçons de chaque expérience, de chacun de ses échecs, remettant chaque jour  sur le métier son ouvrage,  Satan perfectionne et acquiert graduellement un savoir-faire unique dans le domaine de la manipulation, du mensonge et de l’intrigue. Personne sur Terre ne peut se vanter d’avoir autant d’années de pratiques à son actif !

Accompagné de sa cohorte de fidèles démons,  ses descendants directs, il n’a aucun égal sur Terre quant à la mise en œuvre  de savoir-faire hautement nuisible que sont les guerres, la manipulation, le parjure, la duperie. Le double discours, l’hypocrisie, les fausses promesses,  la séduction et la flatterie sont ses armes de prédilection dans la mesure où elles se sont montrées le plus efficaces à travers l’Histoire.  Il  n’a pas une spécialité, il les a tous. Il est expert dans tous les domaines. Un ennemi hautement qualifié tel que Satan ne peut pas et ne doit pas être pris à la légère.

Afin de combattre efficacement un ennemi, mieux vaut connaître ses forces et ses faiblesses. Les forces d’Iblis sont au-dessus des nôtres. À armes égales il est imbattable. Ses points faibles se résument en réalité en un seul, et il est de taille, Dieu.  C’est en passant par notre Créateur qu’on lutte efficacement contre lui. Sans Dieu point de salut. C’est la raison pour laquelle il a travaillé ardemment à l’éradication de la foi dans le cœur des Hommes. Une fois Dieu évacué, Iblis devient indestructible. Dans ces conditions faire chuter l’humanité n’est plus qu’une question de temps. Pour arriver à occulter Dieu,  Satan a entrepris un travail de longue haleine basé essentiellement sur le mensonge et la manipulation. Mentir, tromper et manipuler. C’est la Sainte Trinité démoniaque.

On peut donc s’attendre à ce  qu’un monde sous domination satanique reflète dans sa structure l’image de son concepteur. Aveugle celui qui n’a pas encore vu la moindre trace satanique autour de lui. De la nourriture à la monnaie en passant par les rapports humains partout les empreintes de pieds fourchus de Satan sont là.  En suivant ses traces, il est possible de comprendre la logique du Plan de destruction qu’il a établi. Il est même possible de découvrir qui sont ses plus fidèles collaborateurs parmi les Humains tout comme ceux qui lui vouent littéralement un culte et qui travaillent à sa réussite.


L’habit ne fait pas le moine, mais l’Uzi fait  le sioniste


Afin de comprendre comment le faux état d’ United Fake of America a pu voir le jour et comment il remplira sa mission d’engendrer l’état imposteur d’Israël, il est primordial de comprendre  et de connaître la genèse  du mensonge initial. Un mensonge n’est jamais désintéressé, il y a toujours l’idée d’un bénéfice derrière. Créer une fausse Nation ne déroge pas à cette règle. Mais avant cela il a d’abord fallu créer une fausse religion. Il est évident qu’elle n’est pas sortie de nulle part. Non, elle s’est appuyée sur une religion existante  qui, par étapes successives a été réformée par l’insertion «  d’avenants » aux textes originaux,  avant d’être détournée puis finalement privatisée et rebaptisée du nom d’une Tribu. C’est un des mensonges les plus éhontés qui est hélas toujours d’actualité. Il a pris racine dans la croyance que le peuple juif fut déchu du droit divin pour ses multiples mécréances et ses nombreux blasphèmes (l’adoration du veau d’or notamment).

Il est bon d’éclairer ce point de « peuple déchu », car il cache en réalité un mensonge que l’on accepte de fait en validant ce concept. Non, les juifs ne sont pas un peuple déchu. Absolument pas. Pour cela il aurait fallu qu’ils eussent disposé de quelque chose ; or,  Allah (swt) ne leur a rien offert, ni terre ni révélation religieuse. Ces escrocs usurpent les enfants d’Israël et la Thora ainsi que le fait d’être sémites. Les enfants d’Israël furent déchus, oui effectivement, mais en aucun cas les juifs. Et c’est ici que réside le cœur du mensonge.

En reconnaissant leur déchéance ont admet qu’il (le « peuple » juif) a reçu la Thora et la prescription de la Terre sainte par Dieu lui-même. En ce sens le Judaïsme est la première pierre à l’édification de la route qui mène du Temple vers  le Temple, via Londres, Paris et Washington.

Afin d’ancrer durablement l’escroquerie de la secte judaïque dans le temps et fortifier ses adeptes dans son dogme racialiste et élitiste, Satan a repoussé les limites de la crédulité humaine au point  que seules des personnes illuminées par Lucifer, le porteur de lumière,  ont pu croire à ses promesses. Une promesse en particulier dépasse littéralement l’entendement. Si l‘on n’est pas au fait du contenu de cette promesse  le comportement de ses plus fidèles adeptes, les colons criminels sionistes messianiques,  reste parfaitement incompréhensible. Si on s’arrête à la simple observation ces colons laissent une impression de folie criminelle n’ayant pour motivations qu’un racisme primaire et une obsession dans un livre religieux qui leur accorde le droit de vie ou de mort à toute personne qui se trouverait sur ce qu’il désigne comme étant leur Terre.  Mais une fois informé de la promesse satanique voilà que tout s’éclaire. Car il est une croyance dans le judaïsme qui laisse entendre que les juifs pourront vivre de très, très, nombreuses vies…


« Aussi longtemps qu’une personne ne parvient pas à atteindre ses objectifs dans ce monde, le Saint, Béni Soit-il, la déracine et la replante autant de fois qu’il faut». Zohar I 186b « Toutes les âmes sont sujettes à la réincarnation; nul ne connaît les voies du Saint, Béni soit Il! Les gens ne savent pas qu’ils sont présentés devant le tribunal avant d’entrer dans ce monde et une fois qu’ils l’ont quitté; ils ignorent qu’ils doivent subir beaucoup de réincarnations et de travaux secrets et que, complètement dépouillés, de nombreuses âmes et une infinité d’esprits errent dans l’au-delà sans pouvoir pénétrer sous le voile du Palais du Roi. Les hommes ne sont pas conscients que les âmes virevoltent comme des cailloux lancés par une fronde. Mais le temps sera proche quand on découvrira tous ces mystères ». Zohar II 99b

 


Satan s’est affilié, dans la réalisation de son Plan criminel contre Dieu,  à une partie de ses créatures. À coups de belles paroles et de fausses promesses, il les a séduites au point qu’elles lui rendent un culte à leur insu. Ne dit-on pas que l’on reconnaît l’arbre à ses fruits ? Le vol, le meurtre, la spoliation et l’humiliation que les colons, protégés par l’état imposteur d’Israël, offrent quotidiennement à la face du monde  et que subissent contre toute justice les Palestiniens, est la preuve factuelle qu’ils sont les adeptes du Prince de ce monde. Prince ici-bas, mais le plus bas dans l’Au-delà. Le plus dur pour lui  et ses suiveurs ce n’est pas la chute, mais l’atterrissage, au jour du jugement dernier !