Une histoire de la musique


Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine

Auteur : Lucien Romain Rebatet

Ouvrage : Histoire de la musique

Année : 1969


Critique musical

Rebatet ne parvient plus à se plier à la discipline d’écriture qui lui avait permis, durant son emprisonnement, de terminer Les Deux étendards. Il se lance dans la rédaction d’un nouveau roman, intitulé La Lutte finale mais, après en avoir réalisé environ 1500 pages, échoue à le terminer. Il abandonne définitivement ce livre pour se consacrer à la rédaction d’Une histoire de la musique, publiée en 19697. Cet essai de Rebatet est régulièrement cité en référence10, bien que les jugements portés tant sur les compositeurs que sur leurs œuvres soient souvent empreints de la subjectivité de leur auteur, et soient très tributaires des préjugés esthétiques en cours à l’époque : dithyrambes réservés à quelques « grands » – souvent germaniques – (Bach, Mozart, Beethoven, Wagner, Richard Strauss), et relatif mépris pour Maurice Ravel, certains scandinaves et slaves comme Sibelius, Grieg, Tchaïkovski et pour la tradition lyrique française (Auber, Gounod, Thomas, Reyer, Massenet, Saint-Saëns, Bruneau, Charpentier). Sans surprise, Rebatet a des jugements tranchés sur Mendelssohn, Meyerbeer, George Gershwin, Halévy, qui voit son chef-d’œuvre, La Juive, qualifié « de terrible mélodrame médiéval et raciste11 ». Il fait toutefois preuve d’audace dans des choix modernes sur Boulez ou Xenakis12.

Sur Rachmaninov, il écrit :

« Parce que les virtuoses y trouvent leur content de prouesses mécaniques, ses quatre concertos pour piano et orchestre encombrent encore nos programmes. Démodés, creux, n’ayant même pas conservé leur brillant, ils sont pour notre temps le pendant de toute la friperie des Henri Herz, des Czerny, des Thalberg entre 1830 et 1850. Rachmaninov ne parvint jamais à un langage personnel pour nous dire ses chagrins qui étaient fort réels13. »

Lucien Rebatet était également critique de cinéma et d’art, notamment de peinture, sous son pseudonyme de François Vinneuil14.

wikipedia.org


Lucien_Romain_-_Une_histoire_de_la_musique.pdf