La guerre secrète contre les peuples


  Afficher l'image d'origine
Auteur : Séverac Claire
Ouvrage : La guerre secrète contre les peuples (Ne leur pardonnez pas, ils savent ce qu’ils font)
Année : 2015

 

 

Le monde ne sera sauvé,
S’il peut l’être,
Que par des insoumis
André GIDE

AVANT-PROPOS
Le livre de Claire Séverac, La Guerre Secrète contre
les Peuples, appartient à la catégorie des ouvrages qui
vous marquent. L’auteur présente et explique, à partir de
documents officiels et multiples, qu’une élite financière,
scientifique, industrielle et politique s’est engagée dans une
voie d’optimisation maximale des richesses à leur profit dans
le cadre d’un nouvel ordre mondial en cours d’élaboration.
Manipulations génétiques, épandages (chemtrails), portables,
OGM, armes électromagnétiques, projet HAARP, etc sont
autant d’éléments permettant la soumission, l’abrutissement
mais aussi la destruction de l’humanité à plus ou moins
long terme. Pour les survivants ayant échappé à ce rouleau
compresseur, leur réduction à l’état de serf au profit d’une
oligarchie prédatrice n’est finalement que leur seule ligne
d’horizon. Le lecteur peut être choqué par de tels propos.
Après tout, il n’entend pas un tel discours dans les médias
officiels. Ce lecteur oublie que ces médias sont, eux aussi,

étroitement liés à ces élites politico-financières et qu’ils ne
délivrent comme messages que ceux conformes à la doxa
du système. Ce ne sont sûrement pas eux qui présenteront
les origines profondes de l’étrange et révélateur Georgia
Guidestones. Cet ensemble de blocs granitiques érigé en
1980 aux États-Unis présente dans de nombreuses langues,
mais pas en français, une série de mesures dignes d’un
régime dictatorial (limitation de l’humanité à 500 millions
d’habitants, unification du genre humain, tribunal mondial,
… ). Toutes ces menaces recensées par Claire Séverac ne sont
pas le fruit d’élucubrations. L’intérêt de ce livre est de dresser
une liste très complète des acteurs oeuvrant dans l’élaboration
de techniques de pointe permettant l’assujettissement de
l’humanité.
D’une certaine manière en raisonnant à froid et en faisant
abstraction de toute morale, on peut dire que ces actions sont
« logiques ». En effet, la volonté d’établir un nouvel ordre
mondial oblige à une restructuration complète du monde.
Celui-ci obéit à deux étapes. Premièrement, il s’agit de
mettre en place des blocs continentaux (Union européenne,
Unasur, Union eurasienne, Union africaine, .. . ) constituant
une gouvernance mondiale. Cette dernière se doit, pour des
raisons d’efficacité, d’être en mesure d’appliquer un modèle
commun planétaire diffusé via des unions régionales. Celles-ci,
à l’instar des« Administrations régionales » du Meilleur des
mondes d’Aldous Huxley, répercutent ces mesures afin de les
diffuser en profondeur dans leur espace géographique. Ainsi,
l’humanité entière, subdivisée en blocs régionaux régis de
manière technocratique, peut recevoir sa dose de poison de
Monsanto et consorts. Cependant, le projet de gouvernance
mondiale lié aux mesures décrites par Claire Séverac va
plus loin encore et c’est le deuxième point. La finalité du
système est d’aboutir à une fusion de ces unions régionales

avec mélange complet et indifférencié de tous les peuples de
la terre. C’est le principe du « glocal » ou « région-monde ».
Une surface territoriale réduite (le local) doit représenter
l’échantillon planétaire humain. La multiplication de ce
« local » sur toute la surface de la terre doit constituer le
« global ». Lidéal suprême pour l’oligarchie est d’avoir un
simple individu, déraciné, psychologiquement déstructuré
et nomade afin de mieux le soumettre, en paraphrasant
le général Eisenhower, au complexe militaro-industrialopharmaco
de la gouvernance mondiale. Pour l’oligarchie
et en liaison avec les techniques les plus développées, une
humanité réduite à 500 millions d’habitants, comme le
prescrit le Georgia Guidestones, représente le profil adéquat
de la rentabilité maximale.
L’ironie dans cette histoire est que le système teste déjà
les réactions psychologiques des peuples par des films
annonçant, par la voie de la science-fiction, un avenir
ressemblant furieusement au programme concocté dans les
cénacles oligarchiques. C’est le cas du film Elysium sorti
en 2013 avec Matt Damon et Jodie Foster. Tandis qu’une
humanité mélangée, appauvrie et vivant d’expédients survit
péniblement, une minorité oligarchique jouit des meilleures
conditions de vie (alimentation, soins médicaux, … ) dans
un immense vaisseau spatial arrimé à l’orbite terrestre.
Vue de terre, cette île spatiale flottante réunissant la crème
oligarchique représente un pentagramme renversé, l’emblème
par excellence du satanisme. Et c’ est aussi l’intérêt du livre de
Claire Séverac. Outre la diversité des mesures pour soumettre
et avilir l’humanité, on ne peut qu’être frappé du caractère
démoniaque de ces politiques touchant tous les secteurs
propres au bon développement de la vie. Un tel degré de
perversité et cette persévérance inouïe pour mener à terme
ces projets ne peuvent pas être seulement l’oeuvre d’êtres

dépravés. Nous avons affaire à une attaque et à une destruction
en règle de la Création. Ces propos peuvent étonner voire
même faire sourire ceux qui ne croient ni en Dieu ni au
diable. Pourtant, les diverses techniques de manipulations
génétiques concernant les hommes et les plantes, sans oublier
la géo-ingénierie (modification du climat), présentées dans ce
livre nous obligent à voir plus haut. Le nouvel ordre mondial
est d’abord et avant tout une mystique reposant sur des rites
sacrificiels.
Alors que l’ouvrage de l’auteur pourrait apparaître
comme foncièrement pessimiste, il présente le grand mérite
de rassembler de nombreuses preuves permettant de prendre
conscience de l’immense menace qui nous attend. Le
renversement de tendance ne peut prendre forme qu’à partir
de faits établis et c’est justement ce livre qui le permet. À
cela, nous pouvons souligner que Claire Séverac est capable
d’évoquer et d’expliquer avec clarté des sujets lourds de
conséquences tout en maniant l’humour et l’irrévérence à
l’égard de nos bourreaux. C’est tout à son honneur d’avoir
réuni ces informations et ces références multiples capables
d’alerter ceux et celles qui veulent un avenir digne pour leurs
enfants.
Avril 2015
Pierre HILLARD

INTRODUCTION

Le gouvernement, les scientifiques du gouvernement et cette industrie
seront responsables de plus de morts et de souffrances de civils en temps de paix
que toutes les organisations terroristes rassemblées.
Dr Barrie TROWER,
Expert des armes micro-ondes dans la Royal Navy
et Services Secrets Anglais

Le monde dans lequel on croit vivre est totalement différent
de celui dans lequel on vit vraiment. C’est une illusion
entretenue par ceux qui commandent, à coup de stratagèmes
immondes et de mensonges assez engageants pour nous faire
encaisser, sans broncher, une réalité autrement inacceptable :
une Éducation nationale conçue pour nous cacher le savoir,
un système de santé fait pour créer des maladies, des marchés
financiers pensés pour voler les richesses, un gouffre de
l’« intégration » creusé pour produire la désunion. Ainsi,
la civilisation est de plus en plus incivilisée et les valeurs
républicaines sont chaque jour profanées par des dirigeants
qui n’ont que ces mots à la bouche mais qui n’en respectent
aucunement le sens!
C’est simple, rien de ce que l’on nous dit n’est vrai : les
deux mille milliards de dette parce qu’on a vécu au-dessus de
nos moyens, les OGM pour éradiquer la faim dans le monde,
le réchauffement climatique dû à la pollution humaine, les

pandémies tueuses et les vaccins sauveurs, le trou de la Sécu
parce que nous avons le meilleur système de santé au monde
( pour les labos sans doute)… et que signifie notre devise,
Liberté, Égalité, Fraternité, quand un adolescent veilleur de
la Manif pour Tous prend quatre mois de prison alors que
des violeurs restent libres parce qu’il n’est pas prouvé que
les victimes n’étaient pas consentantes?… sans oublier la
protection de l’enfance, tellement sacrée que le rapporteur de
la Réforme Taubira précise que « les attouchements dans le
cadre familial ne justifieront plus la prison 1 » .•.
On démolit nos églises au bulldozer parce qu’on n’a pas
les moyens de les restaurer. Les gens dorment dans la rue
parce qu’on ne peut pas construire de logements. Il faut
aller faire un tour à l’Observatoire des subventions2 pour
constater, écoeuré, où va l’argent des contribuables alors que,
parmi les prérogatives dont nous sommes censés jouir de par
la Constitution, se trouvent le consentement à l’impôt et le
contrôle de la dépense publique!
Un jour, on prend conscience que la démocratie n’est
qu’un mot dont nos dirigeants ne se souviennent qu’en deux
occasions : pendant les campagnes électorales et quand ils ne
veulent pas qu’on fourre le nez dans une de leurs arnaques!
Au début, on se fait juste la remarque que leurs décisions, c’est
du grand n’importe quoi! On se dit qu’ils sont incapables,
corrompus, arrivistes .. .
George Bernard Shaw disait : « Les hommes politiques
et les couches doivent être changés souvent … et pour les
mêmes raisons. » Le problème, c’est que de nos jours, à droite
comme à gauche, presque tous viennent de chez Rothschild
ou des Young Leaders, qu’ils pointent tous au Bilderberg


l. Leclerc (Jean-Marc),« Le rapporteur de la loi Taubira accusé de dérapage sur la pédophilie»,
Le Figaro, 27 mai 2014.
2. Observatoire des gaspillages, « Subventions aux associations : quid du décret du 17 juillet
2006? », 19 novembre 2008 (http://www.observaroiredessubvencions.com/2008/subventionsaux-
associations-quid-du-decret-du-17-juillet-2006/). Source : association 1901 .fr


et obéissent aux mêmes maîtres! Et rien ne changera pour
nous, à moins de sortir de la trappe de leur Europe et de la
dépendance des banksters.
À quoi servent les études sur la violence des jeunes enfants
et la prescription de psychotropes dès trois ans quand on a
la preuve que le glutamate et six additifs alimentaires au
moins, dûment autorisés, sont directement mis en cause
dans l’hyperactivité et les troubles de l’attention? Les
communiqués sur la disparition des abeilles quand on
autorise les pesticides qui les font crever? L’école ne sait plus
enseigner à nos enfants à lire et à écrire, ni même à réfléchir,
mais l’OMS veut assurer leur éducation sexuelle! Des
cours de pornographie et la destruction mentale des petits,
histoire de faciliter la tâche des pédophiles? Pour ceux qui
croiraient encore les ministres venus déclarer à la télévision
que « la théorie du genre n’existe pas », et les intentions
totalement loufoques qu’on leur prêtait, cherchez Standards
for sexuality education in Europe 3, et allez à la page 39 … En
Allemagne, des parents se sont même retrouvés en prison
pour avoir refusé que leur enfant y participe.
Le gouvernement continue à promouvoir des campagnes
de vaccination aux effets secondaires redoutables et à
nous cacher les études qui prouvent que les enfants non
vaccinés sont en meilleure santé que les autres; à envoyer
aux femmes, tous les deux ans, un bon gratuit pour une
mammographie dont de nombreux spécialistes dans le
monde dénoncent depuis plusieurs années déjà les effets
cancérogènes … L’OMS pointe l’obésité et le diabète chez
les enfants dès leur plus jeune âge comme la bataille de ce
début de siècle pendant que M. Peillon signe un contrat-


3. Standards far Sexuality Education in Europe: A framework far policy-makers, educationai
and health authorities and specialisrs, texte élaboré par le Bureau régional pour l’Europe de
l’Organisation mondiale de la santé et le Centre fédéral pour l’éducation et la santé, en étroite
collaboration avec un groupe de vingt experts provenant de neufs pays européens.


cadre avec le CEDUS (l’industrie du sucre) pour qu’il
se charge d’enseigner la diététique dans les écoles. Tout
le monde sait que rien ne vaut un renard pour garder le
poulailler, n’est-ce pas?
Les exemples sont partout, dans tous les domaines de
la vie et, comme pour les cellules cancéreuses, il n’y a rien
d’anarchique; ni hasard ni fatalité dans la prolifération de ces
faits qui vont tous à l’encontre de nos désirs, de nos besoins
et de nos intérêts. C’est voulu. Toutes les décisions prises par
nos dirigeants sont faites pour contenter les banquiers et les
cartels qui les financent et convergent vers un but caché qui
a tout d’une guerre impitoyable et sournoise contre le genre
humain.

LE PLAN DES ÉLITES

Selon le dernier rapport d’Oxfam, En finir avec les inégalités
extrêmes – Confiscation politique et inégalités économiques,
publié le 20 janvier 2014, 1 o/o de la population mondiale
possède autant que les 99 % restants. Les soixante-sept
personnes les plus fortunées de la planète possèdent autant
de richesses que la moitié de la population du monde, soit
3,6 milliards d’êtres humains.
Aux États-Unis, ce 1 °/o des plus riches a confisqué 95 °/o
de la croissance post-crise financière depuis 2009. Et de 2008
à 2010, en France – n’oubliez pas qu’il faut tous participer
à l’effort national! -, alors que les 10 % les plus pauvres ont
perdu 179 millions d’euros, les 10 °/o les plus riches se sont
enrichis de 24 milliards.
L’argent ne circule que dans un sens : vers les coffres
des 1 °/o ! On compte 840 millions de personnes sous-alimentées
dans le monde4
, des dizaines de millions


4. Observatoire des inégalités, octobre 2013.


d’enfants pauvres dans les pays riches5 et 30 millions
d’esclaves sur la planète6.
Cette situation est exactement celle prédite, il y a trente
ans, par Zbigniew Brzezinski, qui applique la loi de Pareto à
la société : 20 °/o de la population suffisant à faire tourner le
système, 80 °/o seront des bouches inutiles …
Nous y sommes! Et toutes les déclarations officielles de
lutte contre le chômage, les inégalités, pour retrouver « le
plein-emploi », c’est du pipeau! Les promesses rendent les
enfants joyeux! Mais ce besoin viscéral qu’ont les hommes de
gagner leur vie et de nourrir leur famille est rayé de l’ordre du
jour. .. La vérité, c’est que les 1 °/o n’ont plus besoin de cette
masse grouillante ni de leur descendance, juste d’un réservoir
d’hommes-machines, performants et sans états d’âme, que
dans leurs recherches ils appellent déjà « post-humains » . . .
Reste à savoir comment l’État va faire face aux frustrations
terribles et à la violence qui va se déchaîner quand la société
va prendre conscience que les carottes sont cuites . . .
Les mêmes banksters confisquent les semences, achètent
toutes les réserves d’eau, polluent les océans et les terres du
monde entier avec leurs OGM, pesticides et autres produits
chimiques toxiques; ils nous soumettent à des vaccins qui
détruisent notre système immunitaire puis nous pulvérisent
comme des cafards et nous exposent à des produits chimiques
qui nous rendent malades; ils nous empoisonnent avec la
nourriture et nous empêchent de nous soigner librement,
nous enlevant les chances de guérir. . . Ils rendent nos enfants
autistes, illettrés, abrutis et stériles pendant qu’ils sortent
de leur chapeau la GPA, les manipulations génétiques,
l’ ectogenèse . .. les bébés se feraient en dehors du corps de la


5. Barroux (Rémi), « Dans les pays riches, des dizaines de millions d’enfants pauvres », Le
Monde, 29 mai 201 2
6. « Canographie- 30 millions d’esclaves sur la planèce », Courrier International, 2 décembre 2014
(hrcp://www.courrierincernacional.com/ arcide/ 2013/ I 0/29/ 30-miUions-d-esclaves-sur-la-plancce).


femme, dans un utérus artificiel7 . . . Mais un bébé qui grandit
dans une boîte, sur des rayonnages, sera-t-il encore un être
humain? Le rêve des maîtres du monde si bien décrit par
Aldous Huxley est à notre porte : l’enfant ne serait plus le
résultat de tout un inconscient transgénérationnel, d’une
histoire, des quelque sept mille connexions de neurones
établies dans le dialogue qu’il a avec sa mère in utero, ces
milliards d’informations impalpables qui le façonnent . . .
Plusieurs expériences ont aussi été faites pour créer
des humains génétiquement modifiés, et trente bébés
transgéniques8 sont nés normaux et en bonne santé aux États-Unis.
Quinze de ces enfants ont vu le jour au cours des trois
dernières années, à la suite d’un programme expérimental
de l’Institut de médecine de reproduction et des sciences de
Saint Barnabas, dans le New Jersey. Ils sont nés de femmes qui
avaient des problèmes pour procréer. Des gènes d’une autre
femme ont été insérés dans leurs oeufs, ensuite fécondés, afin
qu’elles aient une chance de concevoir. Pour l’instant, deux
de ces bébés ont fait l’objet de tests qui confirment qu’ils ont
bien hérité des gènes de trois parents. Ce qui veut dire aussi
qu’ils les ont intégrés dans leur lignée germinale et qu’ils vont
les transmettre à leur descendance.
La crainte des généticiens qui écoutent leur conscience
est évidemment que cette méthode soit utilisée pour créer
une nouvelle race d’humains qui ait trois neurones et les
muscles de Schwarzenegger. Crainte justifiée, quand on lit les
déclarations de la crème de ce monde. Il n’y a pas de doute :
ils veulent contrôler la reproduction humaine comme ils
contrôlent celle des plantes et des animaux.
Ainsi, dans quelques décennies, quand nos descendants
stériles voudront un enfant, ils devront acheter le seul


7. http://www.yourube.com/watch ?v=r_nDqEznE7o
8. Hanlon (Michael) « World’s first GM babies born », Dai/y Mail, 5 mai 2001 (http://www.
dailymail.co.uk/news/artide-43767/Worlds-GM-babies-born.html).


spécimen en stock, à l’électroencéphalogramme presque plat,
mais avec tous les attributs du gentil esclave!

LA VIE CONDAMNÉE

L’individu est handicapé de se retrouver face à face avec une conspiration
si monstrueuse qu’il ne peut pas croire qu ‘elle existe.
J .Edgar HOOVER,
Patron du FBI

suite…

La-guerre-secrete-contre-les-peuples