Israël met de l’huile sur le feu électoral US


lelibrepenseur.org

par Pierre Dortiguier

Chroniques-Dortiguier


Israël met de l’huile sur le feu électoral US


À prendre quelque distance, il appert que cette dénonciation des vices du clan Clinton qui a toutes les chances de l’emporter, avec l’appui de tous les truquages électoraux dont les machines et aussi les fausses nouvelles font partie,sans ignorer toute la presse de Wall Street,  bénéficie à la politique sioniste qui fragilise ses propres partisans pour les mieux soumettre à tous ses impératifs, dont le plus important et constant est de faire faire aux autres la sale besogne qu’il ne veut point assumer par lui-même, comme la destruction de toute résistance nationale à sa politique, en premier dans « le monde arabe » ; l’élimination de Khadafi, après Saddam, autrefois de Nasser, de Sadate ensuite, maintenant de Bachar el Assad est une suite d’étapes pour aboutir à ce plus grand Israël composé de satellites dans une région désunie, bref l’antithèse de l’Empire ottoman détruit de l’extérieur et de l’intérieur par la franc-maçonnerie « des puissances Alliées ».

De la Russie qui illusionne ses amis autant que ses adversaires, l’entité sioniste ne craint, à notre sentiment, rien, car elle y est, à cause du système autoritaire dont les fondements sont révolutionnaires, plus fortement enracinée qu’en Occident, sans l’opposition qu’elle suscite ici depuis De Gaulle et autres têtes politiques, jusque dans le travaillisme anglais ; ce qu’elle désire est d’engager les USA dans une lutte pour asseoir ce nouveau Proche-Orient et permettre la réalisation d’une idée du fils d’avocat polonais, Grünn dit Ben Gourion, datant d’avant guerre, de faciliter la main mise de l’Europe, sur l’Asie centrale et orientale, comme un marche pied commode, le contrôle de l’Afrique étant acquis depuis longtemps, y compris économiquement et financièrement, de l’Afrique du Sud.

La Terreur médiatique des USA vise à déstabiliser tout le personnel politique : le mannequin Trump a servi de faire valoir, mais les accusations d’immoralité ne le touchent pas du tout au même degré que le clan Clinton, à commencer par Bill sur lequel une vidéo jetterait quelque lueur diabolique sur un certain viol commis par lui sur une fille mineure. Le personnage pourvoyeur de pareil trafic humain pour enfermer un homme politique dans le chantage permanent, et ce par des diables jouant les justiciers, est un homme entièrement dévoué aux organisations favorables à l’entité sioniste. Cet enregistrement vidéo de Bill Clinton, lit-on sur Facebook, violant cette gamine de 13 ans a été enregistrée par une filiale du Mossad, le « Clothing Shop Network« , dont le principal animateur est celui qu’on appelait « l’homme mystère de l’argent international », Jeffrey Epstein, et qui est maintenant appelé « Le Milliardaire Pédophile qui pourrait faire tomber Donald Trump et Hillary Clinton« .


Si madame Clinton est élue, elle sera un jouet, chose normale pour le Kali yuga, l’âge sombre où les premiers sont les derniers des hommes…


Le réseau de boutiques « Clothing Shop Network » , aurait été fondé  par l’un des milliardaires les plus secrets d’Amérique, nommé Leslie Wexner, et dont le père (Harry Wexner s’appelait Hagan Wexelstein avant de changer de nom) émigré aux États-Unis à la fin de 1930, venant de Russie !

Trump a menacé de diffuser pareil document. La question n’est pas de juger d’un scandale mais de viser la cible de cette turbulence. Deux résultats se font jour :
1- L’écœurement complet de la démocratie, libérale, populaire ou autre et l’abandon par les masses désorientées à un groupe de technocrates le soin de diriger la survie d’un ensemble que l’on sait, sans être spécialiste en quoi que ce soit, plongé dans la faillite.
2- Le terrorisme non pas dirigé contre une population, comme le serait toute bataclanisation, si l’on nous permet ce néologisme expressif, mais d’abord et avant tout sur les cadres de votre propre organisation ; ce qui était le secret du stalinisme et les méthodes utilisées aux USA et bientôt en Occident, en sont des applications plus perfectionnées, car elles bénéficient de la confusion répandue par les médias voyant des Hitler-babies en tout homme, fût-il mûr !
Si madame Clinton est élue, elle sera un jouet, chose normale pour le Kali yuga, l’âge sombre où les premiers sont les derniers des hommes, les plus vulnérables, le lustre de cristal suspendu au plafond du diable pour éclairer les atrocités imminentes.

Pierre Dortiguier