ASSASSIN’S CREED: MON ENQUÊTE A SIENNE SUR LA MORT DU DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION DE LA MONTE-PASCHI


Afficher l'image d'origine 

par Pierre Jovanovic

Le cache du site ici : jovanovic.com    

Le Siège de la Banque Monte-Paschi à Sienne, Italie, Novembre 2016

ASSASSIN’S CREED:
MON ENQUÊTE A SIENNE SUR LA MORT DU DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION DE LA MONTE-PASCHI

du 21 au 25 novembre 2016 :
SIENNE, Italie. Le 6 mars 2013, David Rossi, le directeur de la communication de la banque Monte Paschi di Siena, s’était jeté par la fenêtre de son bureau et y avait perdu la vie. Il s’était suicidé. Du moins c’est comme cela que le communiqué de la banque avait présenté l’affaire, un triste suicide.

Les autorités judiciaires italiennes avaient donc très vite classé le dossier, confirmant qu’il s’agissait bien d’un suicide: « le banquier était stressé, il a eu peur d’un juge qui enquêtait sur un vieux scandale et a décidé de se jeter par la fenêtre« . La presse italienne, régionale et nationale, n’ayant rien trouvé ou révélé de plus par rapport au communiqué officiel du procureur, du coup tout le monde est passé à autre chose.

De plus, à l’époque cela s’était inscrit dans une série de banquiers morts les uns après les autres, le plus souvent par suicide. Une mort nouvelle effaçait la précédente dans les informations économiques.

Mais il y a des morts qui ne restent pas en place.

Et qui réclament vengeance.

C’est le cas de David Rossi.

Son dossier a été brutalement reouvert cet été par la justice italienne après que le New York Post eut publié en juin la vidéo prise par l’une des caméras de sécurité de la banque. Les images montrent la chute de David Rossi (en particulier son atterissage brutal sur le grès sombre de la rue), son agonie qui dure à peu près 30 minutes, et l’apparition de divers hommes qui viennent l’examiner comme des croque-morts, puis repartent comme des assassins venus juste vérifier si leur cible était bien morte.

En voyant ces images, cela m’a scandalisé et confirmé mon sentiment qu’il y avait bien quelque chose de profondèment pourri à la Monte-Paschi de Sienne.

Aussi, dès que mon agenda me l’a permis, j’ai sauté dans un avion pour en savoir plus sur David Rossi et sur les circonstances qui entourent de sa disparition.

Vous n’allez pas être déçus! En reportage à Sienne pendant 7 jours, j’ai ainsi « campé » devant le siège social de la banque.

Elle a refusé de me recevoir : – ) Vous allez comprendre pourquoi.

suite…

jovanovic.com/blog-reportage-montepaschisienne