Du Bigcoin au Onecoin : de la genèse de l’arnaque ponzienne


par P. Roussel

lelibrepenseur.org


Article précis et pointu de l’économiste Pascal Roussel, enrichi par plus d’une vingtaine de sources qui confirment une bonne fois pour toutes que le Onecoin est une pyramide de Ponzi et rien d’autre. Ses fondateurs étaient déjà à l’origine de plusieurs arnaques semblables dont le Bigcoin mais il semble que les gens aient une courte mémoire. Il suffit de lire l’article ci-dessous pour connaître les CV extraordinaires des escrocs fondateurs de ces monnaies virtuelles (cf. l’image de une). Laurent Louis peut faire ce que bon lui semble, il ne pourra modifier la réalité de ces faits. Cet article de M. Pascal Roussel fait suite à ma réponse précédente aux divagations de Laurent Louis que vous trouverez ici. En espérant pouvoir sauver quelques naïfs des griffes de l’avidité même si par expérience, les chaînes de Ponzi sont de quasi sectes qui font perdre la raison à leurs victimes. À bon entendeur.


Mis à part quelques spécialistes, si on demande à quelqu’un dans la rue ce qu’il connaît du bitcoin, il vous répondra probablement quelque chose du genre :

« C’est une monnaie électronique nouvelle qui vaut actuellement beaucoup d’euros et les malins qui en avaient acheté au début de sa création sont maintenant riches »

C’est à peu près correct et donc le raisonnement qui consiste à dire que « celui qui achète une monnaie cryptographique à ses débuts peut potentiellement faire une énorme plus-value » tient la route. Mais il n’y a bien évidemment aucune certitude.

Le bitcoin est une monnaie que l’on peut échanger contre des euros ou des dollars US sur de nombreuses plateformes d’échanges sur lesquelles on peut facilement trouver le taux de change et de nombreux commerces en ligne sur Internet offrent la possibilité de payer en bitcoin (A). Bien entendu le bitcoin n’est qu’une cryptomonnaie parmi bien d’autres. On trouvera la liste et les capitalisations correspondantes sur certains sites de référence bien connus. (B)

Étrangement, le Onecoin ne s’y trouve pas, n’existe sur aucune plateforme d’échanges et aucun commerce en ligne ne l’accepte comme moyen de paiement.

La seule plateforme d’échange pour le Onecoin est celle renseignée sur le site officiel de Onecoin, à savoir www.XCOINX.com mais, malheureusement, elle est en panne depuis janvier 2015 et ne fonctionne pas à ce jour. Dommage que les concepteurs ne parviennent pas à la réparer, car des plateformes d’échanges sont les seuls véritables moyens de connaître la vraie valeur de marché d’une monnaie cryptographique. À défaut, il faut croire sur parole les émetteurs de cette monnaie…

Tout le monde connaît la loi universelle de l’offre et de la demande qui nous dit que quelque chose de rare et désirable a forcément un prix élevé. Simple question de bon sens. Par contre pour le Onecoin, une autre loi économique nouvelle est d’application « plus la difficulté de mining est grande, plus le prix est élevé » et peu importe si la monnaie est rare et désirable (C).

Mais ne soyons pas médisant ; c’est tout simplement parce qu’Onecoin est trop nouveau et victime de son succès fulgurant. Tout cela finira par s’arranger.

En lisant les mentions légales de la société telles que publiées sur le site de Onecoin (D) on apprend que la société n’est plus domiciliée en Bulgarie mais qu’elle est maintenant basée à Dubaï. Après tout pourquoi pas, d’autant que là-bas, ils sont moins regardant qu’en Europe. Légalement, elle vend des « produits et services » sans plus de détails. Pour le reste de la documentation légale, rien que des banalités, on n’en saura pas plus.

Qui sont les fondateurs ?

On trouve facilement sur Internet la vidéo (E) de DR Ruja Ignatova co-fondatrice de Onecoin en pleine promotion de la pseudo cryptomonnaie Bigcoin, l’ancêtre du Onecoin, une arnaque reconnue (F). À ses côtés on trouve Sebastian Greenwood impliqué dans la fraude du Prosper Club (G) en compagnie de Jarle Thorson and John Ng eux-mêmes impliqués dans la fraude du Sitetalk (H). Quant au premier président de Onecoin, Nigel Allan, c’est un fraudeur professionnel impliqué par exemple dans le scandale du Crypto 888 Club (I) ou le Brillant Carbon (J).

Mais, une fois de plus, ne soyons pas médisants tout le monde peut s’amender et changer.

De manière purement hypothétique, imaginons que vous soyez une bande d’escrocs et que vous vouliez mettre en place une pyramide de Ponzi. Pour rappel, une pyramide de Ponzi est un montage financier dans lequel une victime achète à un vendeur quelque chose qui va soi-disant lui rapporter de l’argent de manière régulière. En réalité une partie de l’argent que ce vendeur empoche va servir à payer les montants que les autres victimes s’attendent à recevoir après avoir, elles aussi, acheté l’investissement en question. Dans ce genre de montage, les premiers inscrits gagnent au détriment des suivants. À ce jour, la plus grande arnaque Ponzi ayant fait des victimes parmi les gens ordinaires reste MMM (K). Le tristement célèbre Madoff jouait lui dans une autre catégorie, car il a floué de grandes institutions financières et de très riches personnes avec sa pyramide de Ponzi.

En tant qu’escrocs, vous allez être confrontés à deux problèmes principaux pour installer votre montage Ponzi :

  1. Il vous faut trouver quelque chose à vendre qui donne l’illusion que cela peut rapporter gros. Il faut une histoire crédible pour endormir la méfiance de la victime et il faut une vitrine reluisante. Par exemple, la chose à vendre pourrait être une nouvelle monnaie cryptographique à ses débuts. Tout le monde sait que cela peut rapporter gros. En plus, c’est compliqué, plein de concept hautement techniques et donc impossible à vérifier pour le malheureux profane.
    Il faudra bien entendu un site internet ronflant (K1), des gérants avec des diplômes et des titres impressionnants impossibles à vérifier et il faudra acheter des pages de publicités dans des magazines prestigieux en présentant cela comme des reportages ainsi que l’a fait Onecoin (L).
    Si possible il faudrait pouvoir offrir des cartes de crédit prépayées mastercard avec le logo de la pseudo cryptomonnaie dessus. Heureusement pour les escrocs ce n’est pas trop difficile à obtenir car mastercard n’est pas responsable des activités de la société dont le logo sera sur la carte, même un village de vacances peut en obtenir (M). L’effet sur la victime est garanti.
  2. Il faut convaincre les victimes de vendre elles aussi la pseudo monnaie. Bien entendu pour démarrer plus vite on peut partir de pyramides existantes (N) mais l’idéal est de mettre en place un système de vente multiniveau (O). Idéalement il faudrait aussi induire dans l’esprit de la victime, l’idée qu’elle fait partie d’un groupe de gens visionnaires qui ont vu juste envers et contre tous et que les critiques sont soit jaloux ou attachées au système actuel.

Pour faire vrai, les escrocs vont prétendre qu’il y a une chaîne de blocs accessible uniquement aux membres. Même si ce blockchain contient des invraisemblances grossières pour un spécialiste (P) ce n’est pas grave car la pauvre victime, profane, n’y verra que du feu. Par contre sur le site officiel pour éviter que ces bizarreries ne sautent aux yeux des spécialistes, il suffit de dire qu’un nouveau blockchain arrivera bientôt (Q) et pour rassurer le bon peuple on lui dira que ce blockchain est audité, d’ailleurs inutile de donner l’identité des auditeurs inexistants, il suffit de dire que tout va bien. Et finalement pour peaufiner l’illusion, les faussaires vont prétendre qu’il y a des mineurs qui génèrent cette nouvelle monnaie et ce même si dans un système centralisé comme Onecoin le concept de mining n’a aucun intérêt (Q1)

Une fois ces questions réglées, on peut mettre cet emballage (l’histoire de la monnaie cryptographique) sur une technique ponzi connue et éprouvée: le vendeur touche une commission sur ses ventes mais seule une partie peut être convertie en cash à tout moment. En plus la technique classique du splitting va être utilisée : les jetons (c.à.d. ici de simples points ponzi) vont être doublés de temps à autre sans que cela n’en affecte le prix (en dépit du bon sens et contrairement à ce que l’on observerait sur n’importe quelle plateforme d’échange publique)

Et comme toutes les pyramides de ponzi, le système fonctionnera aussi longtemps que le réseau restera en croissance et qu’il n’y aura pas un grand nombre de membres qui souhaitent récupérer leur mise en même temps.

Une fois que la victime constate que l’argent tombe régulièrement elle est anesthésiée, elle n’a plus le moindre doute et si la communication est bien faite (et avec le Onecoin elle est remarquable), elle va y croire avec une ferveur quasi religieuse.

Est-ce qu’il y a déjà eu des arnaques basées sur les monnaies cryptographiques ? Bien entendu il y en a régulièrement et en très grand nombre (R). Par exemple on trouve encore en archive des copies de la pub de Paycoin (S) qui était affichée à chaque événement international sur les monnaies cryptographiques.

Est-ce que cela peut durer encore longtemps ? Avec un peu de chance la fin est proche car la BAFIN (l’autorité de marché en Allemagne, extrêmement compétente) vient tout juste de lancer une enquête (T)

Conclusion

Alors que va-t-il se passer après la publication de cet article ? Cela dépend du lecteur :

Les gens sincères et honnêtes, fiers d’avoir le nez fin, qui investissent dans le Onecoin, une monnaie cryptographique en plein développement et surtout qui voient le fruit de cet « investissement » tomber régulièrement sur leur compte en banque vont crier à la médisance, à l’amalgame, à la jalousie, au complot du système actuel contre une nouvelle monnaie pleine d’avenir…etc. Sous le coup de l’émotion, ils résisteront au doute et avec la certitude de ceux qui savent, ils attaqueront vraisemblablement l’auteur ad hominem. À ceux-là, je dis à l’avance que c’est inutile et je tiens à les rassurer car je ne mène pas une croisade contre le Onecoin et je ne compte pas publier d’autres articles sur le sujet.

Ceux qui se rendent bien compte que c’est une arnaque mais qui veulent en profiter aussi longtemps que cela marche vont peut-être se dire qu’ils doivent redoubler de vigilance afin de retirer « leurs billes » à temps.

Enfin ceux qui hésitent encore auront ainsi découvert un autre point de vue. C’est à eux que s’adresse ce billet. Qu’ils agissent de manière responsable et n’oublient pas la sagesse populaire inspirée en fait d’une vérité spirituelle profonde et universelle: bien mal acquis ne profite jamais.

Comme alternative, il existe de nombreuses initiatives tout à fait honnêtes mais elles ne sont pas aussi juteuses. Pour ma part je soutiens celle d’Ednco (U) qui n’offre aucun moyen de spéculation et aucun gain rapide.

P. Roussel


(A) Pour rappel, Bitcoin écrit avec une majuscule représente le réseau de paiement avec son « blockchain » public accessible par tous et Bitcoin, avec une minuscule, représente la monnaie. Une chaîne de blocs (en anglais blockchain) est une liste reprenant une chronologie décentralisée et sécurisée de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti.
(B) http://cryptmarketcap.com/ ou coinmarketcap.com
(C) http://image.slidesharecdn.com/onecoinenglishupdated-150627004818-lva1-app6891/95/what-is-the-onecoin-conceptpart-1-7-638.jpg?cb=1435366397
(D) https://www.onecoin.eu/en/terms-and-conditions
(E) http://kusetukset.blogspot.lu/2016/05/ruja-ignatova-was-part-of-bigcoin-scam.html
(F) http://behindmlm.com/companies/onecoin/bigcoin-bna-the-original-onecoin-ponzi-points/
(G) https://prosperincscam.wordpress.com/2014/03/06/everything-you-need-to-know-about-prosper-inc-and-sebastian-greenwood-and-jarle-thorsen/
(H) http://sitetalkunaicowordpress.blogspot.lu/2013_03_01_archive.html
(I) http://crypto888isascam.blogspot.lu/2015/04/crypto888-club-domain-crypto-888-club.html
(J) https://www.youtube.com/watch?v=qmBhrTXHMlw
(K) https://en.wikipedia.org/wiki/MMM_(Ponzi_scheme_company)
(K1) En ce qui concerne Onecoin.eu on peut mieux faire !
(L) https://www.youtube.com/watch?v=FaFk9ppFVTU
(M) Par exemple l’Albacard http://www.albarella.it/en/services-island
(N) Onecoin a démarré en s’appuyant sur des pyramides connues: Conligus (+/- 10,000 membres liés aux frères Steinkeller), Univer Team (+/- 120,000 membres liés à Alexandre Arenales), Unaico/ SiteTalk, OPN (Opportunity Network), ( +/- 400,000 membres liés à – Sebastian Greenwood , Frank Rickets,  Christian Goebel, others), Bonofa (+/- 60,000 membres liés à – Christian Goebel), BNG International (+/- 10,000 membres liés à – John Mercucci).
(O) https://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_multiniveau
(P) Le lecteur anglophone curieux qui veut plonger au cœur de la question peut lire le paragraphe « Is Onecoin a cryptocurrency at all? » sur https://news.bitcoin.com/beware-definitive-onecoin-ponzi/ ou plus généralement sur http://behindmlm.com/mlm-reviews/onecoin-review-100-5000-eur-ponzi-point-cryptocurrency/ ou sur http://cointelegraph.com/news/one-coin-much-scam-onecoin-exposed-as-global-mlm-ponzi-scheme
(Q) https://www.onecoin.eu/en/blockchain
(Q1) Avec le Bitcoin, le blockchain est public et une copie est stockée sur d’innombrables ordinateurs sur internet. Dans ce système décentralisé le grand problème est la validation des transactions effectuées avec le Bitcoin et par conséquent la mise à jour de cette chaîne de blocs sur tous les ordinateurs qui en possèdent une copie. Comment être certain qu’un même Bitcoin transféré de Paul vers Jacques n’est pas aussi transféré au même instant à Pierre et comment faire en sorte que cette opération soit enregistrée sur toutes les copies du blockchain partout dans le monde. Les mineurs sont les ordinateurs sur internet qui valident les transactions et assurent l’intégrité et l’unicité du blockchain partout dans le monde et afin de les récompenser ils obtiennent automatiquement quelques Bitcoins. Avec Onecoin le membre se connecte à un blockchain centralisé, dans ce cas, il n’y a pas besoin de mineurs pour valider des transactions et mettre à jour l’unique chaîne de blocs. C’est ce que fait une banque quand elle enregistre vos virements et dépôts, il n’y a pas besoin d’avoir des mineurs extérieurs qui vérifient, vous pouvez le faire vous-même en consultant vos extraits bancaires.
(R) http://www.badbitcoin.org/thebadlist/
(S) https://www.youtube.com/watch?v=818X7OQS-nM
(T) http://ethanvanderbuilt.com/2016/06/04/onecoin-scam-investigation-germany-bafin/
(U) https://www.ednco.com/fr/le-journal/ednco-une-histoire-de-co-creation-le-documentaire/