1950-1957, dans les coulisses du traité de Rome


lelibrepenseur.org

 

Il est toujours temps de s’informer du comment et du pourquoi de la formation de l’UE, du marché commun, la cause du chaos actuel dans lequel pataugent les pays européens. La CIA ne sera pas loin de ce projet comme en parle parfaitement François Asselineau, il a raison sur ce point qui est un secret de polichinelle.


Le 25 mars 1957, six pays, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France, signent le traité de Rome, créant ainsi le marché commun et l’Euratom (Communauté européenne de l’énergie atomique).

Cet accord historique scelle le rapprochement d’une partie de l’Europe après les déchirements de la Seconde Guerre mondiale, et valide surtout la naissance d’une alliance franco-allemande, qui ne s’est pas démentie depuis. Pourtant, cette première étape d’un projet plus ambitieux (les États-Unis d’Europe) faillit ne jamais voir le jour. Depuis l’impulsion initiale donnée par Jean Monnet en 1950, les revirements sans fin (notamment de la France) et la complexité des intérêts nationaux parfois opposés ont longtemps retardé l’échéance, jusqu’à la compromettre. En coulisses, pourtant, certains politiques ont toujours cru à l’Europe, comme le combatif ministre belge Paul-Henri Spaak.

Doc TV France